Accueil En pratique Formalites

En pratique : crédit et assurances auto

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Vous venez d’acheter une nouvelle voiture ? Vous devez accomplir un certain nombre de formalités, distinctes pour un véhicule neuf ou d’occasion. Si vous rencontrez un problème après l’achat, sachez que différents recours sont possibles. D’autres formalités sont à votre charge lors de la vente de votre ancienne voiture. Cetelem vous guide pas à pas.

Vous avez acheté une voiture neuve

Les formalités administratives

formalités achat auto

Vous immatriculerez votre nouvelle auto en fournissant les pièces suivantes :

Vous devez payer le certificat d’immatriculation (ex carte grise), dont le montant varie selon le modèle de voiture et la région dans laquelle vous habitez.

Bon à savoir

Bien souvent, si vous achetez votre voiture à un professionnel, il se chargera de toutes les démarches administratives.

Quels sont les recours en cas de problème lors de la livraison d’une auto neuve ?

Le retard de livraison : sur votre bon de commande figure une date de livraison. En cas de retard excédant 7 jours (hors cas de force majeure), vous pouvez dénoncer votre contrat de vente dans un délai de 60 jours ouvrés. Envoyez au vendeur une lettre recommandée AR. La commande est annulée dès réception de votre courrier et le vendeur est tenu de vous rembourser.

La non-conformité de la livraison : le véhicule livré ne correspond pas à celui que vous avez commandé ou est défectueux. Vous devez émettre des réserves par écrit au moment de la réception et les transmettre au vendeur. Vous pouvez demander :

Vous avez acheté une voiture d’occasion

Les formalités administratives

contrôle technique auto

Le vendeur doit vous remettre :

Bon à savoir

Un véhicule gagé ne peut en principe pas être vendu par son propriétaire, tant que le gage n’est pas levé par le créancier qui détient une garantie sur le véhicule.

Vous devez effectuer une demande de certificat d’immatriculation en fournissant les pièces suivantes :

Quels sont les recours en cas de vices cachés d’un véhicule d’occasion ?

Toute voiture d’occasion vendue par un professionnel ou un particulier est protégée par la garantie légale des vices cachés.

Vous découvrez un défaut du véhicule après la vente, celui-ci était préexistant, mais caché. Vous avez 2 ans à compter de la découverte du vice pour :

  • annuler la vente et rendre le véhicule au vendeur. Ce dernier est alors tenu de vous rembourser le prix et, s’il connaissait le vice du véhicule, de vous verser des dommages-intérêts.
  • conserver le véhicule et demander au vendeur de vous rembourser une partie du prix de vente. Le montant est fixé par un expert automobile.

Vous louez votre nouvelle voiture

  • Dans le cadre d’une LOA, le certificat d’immatriculation (établi au nom du crédit bailleur) est à votre charge.
  • En Location Longue Durée (LLD), toutes les formalités sont incluses dans le montant de votre loyer en LLD.

Vous vendez votre ancienne voiture

Les documents à remettre à l’acheteur

  • La partie du certificat d’immatriculation avec la mention « Vendu le… »
  • Un exemplaire du formulaire de cession CERFA n° 13754*02
  • Un certificat de situation administrative (non-gage et non-opposition)
  • Un certificat de contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans

Le document à remettre à la préfecture

Un exemplaire du formulaire de cession CERFA n° 13754*02 dans les 15 jours suivant la vente.

Simulez votre crédit

L'offre du moment

Profitez de cette offre pour regrouper vos crédits et financer votre nouveau projet
2,99 % TAEG Fixe
Prêt personnel de 8 000 € à 15 000 € sur 25 à 36 mois jusqu'au 01/01/2017
Profitez de l'offre promotionnelle

Visualisez ce crédit grâce à un exemple

Exemple hors assurance facultative : pour un prêt personnel de 10 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,99 % (taux débiteur fixe de 2,95 %), vous remboursez :

  • 36 mensualités de 290,59 €
  • montant total dû : 10 461,24 €
  • soit intérêts : 461,24 €

Le cout mensuel standard de l'assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d'Autonomie, Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) est de 7,82 €  jusqu'à 54 ans et s'ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. Le coût total de cette assurance est de 281,52 €, le TAEA est de 1,82 %.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Fidem est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facet est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance