Accueil Tous nos guides Guide prévoyance

Guide prévoyance

Assurer ses crédits

Vous souhaitez souscrire un prêt immobilier ou un crédit à la consommation ?

l’assurance emprunteur est recommandée : en cas de coup dur, elle garantit le remboursement de votre emprunt.

Pouvoir continuer à rembourser son crédit en cas d’imprévu

Qu’elle soit adossée à un crédit personnel ou professionnel, l’assurance emprunteur vous couvre au minimum en cas de décès.

En outre, en fonction des garanties souhaitées, elle peut inclure les risques d’invalidité, d’incapacité et même de perte d’emploi.

Si vous êtes dans l’impossibilité de faire face au règlement de vos mensualités, l’assureur se substitue à vous. Selon l’étendue de la couverture souscrite, il rembourse partiellement ou totalement le capital restant dû.

Vous conservez donc le bien acquis à crédit, et ce ,sans que votre dette soit répercutée sur vos héritiers. C’est, pour vous et vos proches, un gage précieux de protection.

Les obligations de l’emprunteur

Pour souscrire une assurance emprunteur, vous devez transmettre à votre assureur une série d’informations vous concernant et, en particulier, remplir un questionnaire sur votre état de santé.

Sachez qu’en cas de fausse déclaration, votre crédit risque de ne pas être pris en charge.

L’assurance de prêt : facultative, mais indispensable

Même si elle n’est pas imposée par la loi, la souscription d’une assurance emprunteur est très souvent une condition à remplir pour obtenir votre prêt.

Si vous privilégiez des modalités d’adhésion simplifiées, choisissez l’assurance collective mise en place par votre établissement de crédit et directement rattachée au prêt consenti.

Vous êtes libre de souscrire votre assurance emprunteur auprès d’un autre établissement que celui qui vous accorde votre prêt.

Comparez les différentes garanties proposées avant de faire votre choix.

Lorsqu’en raison de votre âge, de votre situation professionnelle ou du montant de votre emprunt, vous ne pouvez pas bénéficier d’un contrat de groupe, d’autres options s’offrent à vous :

  • • la souscription d’une assurance individuelle ;
  • • le transfert, au profit de votre banque, d’une garantie dont vous jouissez au titre d’un contrat d’assurance vie ;
  • • le recours à une autre forme de sûreté (gage, caution…).

En cas de problèmes de santé, la convention AERAS (S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) vous permet, sous certaines conditions, de bénéficier d’une assurance décès sans avoir à remplir de questionnaire médical.

L’assurance emprunteur, aussi utile pour les crédits conso

L’assurance emprunteur peut également être souscrite pour garantir un crédit à la consommation (prêt personnel, crédit affecté à l’achat d’un bien précis, crédit renouvelable...).

Si vous vous retrouvez dans l’incapacité de rembourser votre crédit, votre assureur prend alors le relai.

C’est une option à ne pas négliger, surtout pour emprunter un montant élevé.

Vous avez apprécié ce guide ? Donnez lui une note !
Merci d'avoir donné votre avis sur ce guide.
Note moyenne : 1

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Fidem est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facet est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance

Tous les guides