Accueil Tous nos guides Guides du crédit immobilier

Guides du crédit immobilier

Faire construire sa maison, c'est le rêve de beaucoup de ménages. Mais pour cela, il faut réunir plusieurs atouts : trouver le bon terrain, évaluer son budget, obtenir les financements, et enfin suivre la construction pas à pas. Pour partir gagnant et tenir la route, suivez le guide !

Préparons ensemble votre projet

Avec votre Conseiller, vous allez d'abord évoquer votre projet, votre situation, vos attentes.
Puis vous avancerez ensemble vers la réalisation d'un plan de financement.

Étudier les différentes sources de votre financement

Le point de départ, c'est l'évaluation réaliste du budget dont vous avez besoin pour la réalisation de votre projet (coût du terrain et de la construction, frais annexes, etc.). Pour financer ce coût global, il faut prendre en compte 3 sources

  • vos liquidités, votre épargne,vos placements et actions, le déblocage éventuel d'un intéressement ou d'une participation, etc...
  • votre crédit immobilier complémentaire : son montant va être déterminé par votre situation familiale et professionnelle et par votre capacité de remboursement, donc vos revenus mensuels disponibles.

Informations et simulations pour décider. Votre Conseiller peut vous orienter en analysant vos différentes sources de financement. Il vous informe notamment sur vos possibilités d'obtenir des prêts aidés. Grâce aux simulations, il peut ajuster le montant de chaque crédit pour optimiser votre budget. N'hésitez pas à le solliciter.

Comment savoir si vous bénéficiez du Prêt à taux zéro renforcé ?

Le nouveau prêt est distribué par les organismes de crédit agréés pour faciliter l'acquisition de la résidence principale.

Pour prétendre au PTZ+ il est nécessaire pour l'emprunteur de :

  • ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux ans précédant l'offre de crédit ;
  • Les ressources et le coefficient familial conditionnent la durée du PTZ + et le droit ou non à un différé partiel.

L'emprunteur doit fournir :

  • l'avis d'imposition de l'année N-2 (de toutes les personnes destinées à occuper le logement)
  • des documents certifiant qu'il n'a pas été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux ans précédant son offre de crédit.

Enfin, le PTZ+ ne peut dépasser l'un des deux plafonds suivants :

  • 20 % du montant de l'opération dans l'ancien
  • 40 % du montant de l'opération dans le neuf
  • 100 % du montant du crédit ou des autres prêts d'une durée supérieure à 2 ans obtenus pour financer l'opération dans le neuf et l'ancien.

Le montant maximum de l'opération est fonction de la localisation du logement et de son caractère neuf ou ancien. Il ne peut être supérieur à 156 000 € ni inférieur à 79 000 € pour une personne.

NEUF
Nbre de Pers. ZONE A ZONE B1 ZONE B2 ZONE C
1 156 000 € 117 000 € 86 000 € 79 000 €
2 218 000 € 164 000 € 120 000 € 111 000 €
3 265 000 € 199 000 € 146 000 € 134 000 €
4 312 000 € 234 000 € 172 000 € 158 000 €
5 et plus 359 000 € 269 000 € 198 000 € 182 000 €


ANCIEN
Nbre de Pers. ZONE A ZONE B1 ZONE B2 ZONE C
1 124 000 € 93 000 € 86 000 € 79 000 €
2 174 000 € 130 000 € 120 000 € 111 000 €
3 211 000 € 158 000 € 146 000 € 134 000 €
4 248 000 € 186 000 € 172 000 € 158 000 €
5 et plus 285 000 € 214 000 € 198 000 € 182 000 €
  • La Zone A correspond à Paris, et sa petite deuxième couronne, le Genevois et la Côte d'Azur.
  • La Zone B1 inclut la grande couronne parisienne, les communes de plus de 250 000 habitants, des communes avec des prix de l'immobilier élevés (Annecy, Bayonne, Chambéry, Cluses, - - La Rochelle, Saint-Malo), le pourtour de la Côte d'Azur, la Corse et les Départements d'Outre Mer.
  • La Zone B2 comprend les limites de l'Île de France, les communes entre 50 000 et 250 000 habitants, des zones frontalières ou de littoral avec des prix de l'immobilier élevés.
  • La Zone C comprend les communes de Province non classées en zone A, B1 et B2.

L'importance de l'offre de crédit

Il s'agit d'un document qui vous est adressé dès l'acceptation de votre dossier et qui précise les conditions du crédit. Cette offre est valable 30 jours à compter de la date à laquelle vous la recevez. Lorsque vous la signerez, votre engagement sera définitif. C'est pourquoi vous devez avoir respecté un délai de réflexion d'au moins 10 jours révolus, le cachet de La Poste faisant foi, avant de retourner votre acceptation par voie postale.

Informations mises à jour le 1er février 2011

Vous avez apprécié ce guide ? Donnez lui une note !
Merci d'avoir donné votre avis sur ce guide.
Note moyenne :

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Fidem est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facet est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance

Tous les guides