Accueil Tous nos guides Guides du crédit immobilier

Guides du crédit immobilier

Si vous souhaitez conserver le bien dont vous êtes propriétaire ou dont vous héritez, vous devez payer une soulte pour racheter la part du conjoint ou de(s) autre(s) héritier(s). Ainsi vous devenez l'unique propriétaire du bien.

Exemple de Crédit Soulte

Dans le cas d’un divorce

Valérie et Julien divorcent.
Ils sont propriétaires à 50/50 d’une maison achetées 200 000 €.
Ils ont souscrit un prêt de 180 000 € dont le capital restant dû est de 100 000 €
Valérie souhaite conserver la maison estimée aujourd’hui à
240 000 €

Valeur de la Soulte :
= (valeur du bien - capital restant dû) x 50%
= (240 000 € - 100 000 €) x 50% = 70 000 €

Montant du Crédit Soulte :
= Valeur de la Soulte + Capital Restant Dû
= 70 000 + 100 000 € = 170 000 €

Dans le cas d’une succession

Philippe, et ses 3 frères et sœurs héritent d’une maison.
Il leur revient à chacun 25 % de la maison.
Il n’y a aucun crédit sur la maison.
Philippe souhaite conserver la maison estimée aujourd’hui à 300 000 €.
Il doit donc reverser à ses frères et sœurs la part leur revenant de 25 % chacun (soit 75 % au total).

Valeur de la Soulte versée par Philippe :
= valeur du bien x 75 %
= 300 000 x 75 %
= 225 000 €
Chacun de ses frères et sœurs recevront la somme de 75 000 € (225 000 € / 3)

Montant du Crédit Soulte souscrit par Philippe :
= Valeur de la soulte car il n’y a pas de crédit restant dû
= 225 000 €

Vous avez apprécié ce guide ? Donnez lui une note !
Merci d'avoir donné votre avis sur ce guide.
Note moyenne : 5

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Fidem est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facet est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance

Tous les guides