Accueil Tous nos guides Guides de l'épargne

Guides de l'épargne

Pour faire face aux imprévus et construire son avenir, le réflexe "épargne" s'avère indispensable. Relativement accessible, l'épargne requiert une certaine discipline mais également une bonne compréhension de l'offre.
Suivez le guide Cetelem !

Les placements-projets

Les placements dits de projets constituent une destination intéressante pour votre épargne. Moins liquides que les placements en livrets ou certains placements boursiers, ils vous permettent en revanche de préparer des projets de long terme, requérant un investissement important.

Le plan d’épargne logement : pour devenir propriétaire

Le plus connu des placements-projets est l’épargne logement. Deux produits réglementés s’offrent à vous : le Plan d’épargne logement (PEL) et le Compte Épargne logement (CEL). Dans les deux cas, les sommes déposées sont rémunérées et ouvrent droit à un prêt permettant de financer une résidence principale pour le titulaire ou sa famille.

Le PEL est un compte en banque réglementé et bloqué pour une durée de 4 ans minimum et 15 ans maximum. Il n’est possible d’ouvrir qu’un seul PEL par personne. Vous devez déposer à l’ouverture du compte un minimum de 225 € et effectuer des versements réguliers. Au minimum, vous devrez y déposer 540 € par an.

De son côté, le CEL est un placement qui permet d’effectuer des retraits à tout moment et dont la durée est illimitée. Pour ouvrir un CEL, il faut impérativement effectuer un dépôt de 300 € et, ensuite, effectuer des versements de 75 € minimum. Les dépôts sur un CEL sont plafonnés à 15 300 €.

Ces deux produits génèrent des intérêts : 1,25 % pour le CEL et 2,5 % actuellement pour le PEL. Ils sont exonérés d’impôt sur le revenu (uniquement jusqu’à la veille du 12e anniversaire du compte dans le cas d’un PEL) mais soumis aux prélèvements sociaux obligatoires chaque année dès leur ouverture.

Le plan d’épargne retraite : pour financer l’après-vie professionnelle

Deux types de plan d’épargne retraite existent : le Plan d’épargne retraite populaire (PERP) et Plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO). Ils permettent d’économiser dans le but de bénéficier, ultérieurement, d’une retraite complémentaire.

Le PERP peut être souscrit auprès d’une banque, d'une compagnie d'assurance, ou d’un organisme de prévoyance ou une mutuelle. Le PERCO est quant à lui un dispositif auquel les salariés peuvent adhérer, uniquement si leur entreprise le propose. Comme le PERP, il vous permet de récupérer des fonds à l’âge de la retraite sous forme de rente viagère. Une différence importante vient toutefois du fait que le PERCO vous permet, si vous le souhaitez, de sortir du plan à l’âge de la retraite, en récupérant en une seule fois l’intégralité du capital.

En principe, votre épargne restera bloquée jusqu’à votre retraite, sauf dans des situations exceptionnelles telles que : le décès de votre conjoint, la fin de droits en cas de chômage, l’invalidité, le surendettement ou la cessation d’une activité non salariée suite à une mise en liquidation.

L’assurance vie : pour préparer l’avenir

L’assurance-vie permet au souscripteur (ou au bénéficiaire qu’il aura désigné en cas de décès) de percevoir un capital ou une rente, lorsque le contrat arrive à échéance.

L’assurance-vie est l’un des placements préférés des Français, notamment grâce à une fiscalité avantageuse dès la neuvième année. En effet, les plus-values sont exonérées d’impôt au-delà de la huitième année dans la limite de 4 600 € de plus-value.

Lorsque vous souscrivez une assurance-vie, vous choisissez vous-même le contrat qui vous convient, en fonction du niveau de risques que vous souhaitez prendre.

Ce type de placement propose en effet des supports variés allant de sécurisés (placements exclusivement sur des fonds en euros avec un taux minimum garanti) à dynamiques (placements en unités de compte, qui vous permettent de bénéficier des possibles opportunités sur les marchés financiers).

Outre les types de supports, vous pouvez également sélectionner le montant de vos versements. L’assurance-vie se révèle ainsi un produit à la carte, qui s’agence parfaitement à vos objectifs.

Le versement des primes peut s’effectuer avec une périodicité fixe, librement en fonction de vos capacités d’épargne ou en versant une prime unique au moment de la souscription du contrat.

Vous avez apprécié ce guide ? Donnez lui une note !
Merci d'avoir donné votre avis sur ce guide.
Note moyenne :

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Fidem est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facet est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance

Tous les guides