Accueil Tous nos guides Guides des projets

Guides des projets

En France : une prise de conscience récente

Augmentation des prix de l’énergie, diversification de la production d’électricité, stratégie de développement durable... nombreux sont les enjeux des récentes politiques énergétiques. Au programme : réduire la consommation résidentielle d’énergie qui a grimpé en flèche depuis les années 70, mettre en place un réseau d’aides et d’acteurs publics, promouvoir de nouvelles pratiques de consommation...

L’évolution de la consommation énergétique des français

Savoir épargner n’a rien d’une évidence. C’est pour cela qu’il est important d’enseigner aux enfants la valeur de l’argent, et d’essayer d’adopter des attitudes de dépenses modérées et conformes aux revenus disponibles.

Mais l’éducation à l’épargne est aussi une problématique d’adultes ! Au jour le jour, il est courant de fonctionner avec un budget approximatif. Faire ses comptes de manière quotidienne serait bien sûr fastidieux. Par ailleurs, nombre de dépenses sont variables, ou ont lieu seulement un mois sur deux. Pour ces raisons, certains estiment que l’épargne est trop difficile à prévoir.

Cependant, il est tout à fait possible, grâce une bonne gestion budgétaire, d’anticiper les économies réalisables chaque mois. Il est même possible d’inclure les dépenses ponctuelles, en lissant par exemple le montant qu’elles représentent sur les 6 derniers mois.

Bien connaître ses revenus et ses dépenses est la clé d’une bonne discipline d’épargne !

L’évolution de la consommation énergétique des français

Observation et statistiques du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

Une souscription de produits toujours facilitée

En 2012, le secteur résidentiel a représenté 30 % de la consommation énergétique française ; une part qui correspond à l’énergie consacrée au chauffage des logements (environ 18 %), à l’éclairage ou l’alimentation des appareils électriques (8 %), à l’eau chaude sanitaire ou à la cuisson (4 %).

Cette facture a connu une nette augmentation jusqu’en 2001, de l’ordre de 1,6 % par an. Elle s’est stabilisée depuis, notamment grâce à une plus grande efficacité énergétique des logements ainsi qu'une meilleure gestion de la consommation quotidienne des ménages. Mais ces chiffres sont encore élevés : si l’utilisation du gaz et du fuel a notablement ralenti, c’est au profit de l’électricité dont l’usage résidentiel a plus que doublé en 20 ans !

Face à ces constats, la maîtrise de l’énergie est au cœur des préoccupations publiques exprimées dans le cadre du Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat (PREH) : il s’agit notamment de diminuer la consommation résidentielle des français, et donc leurs dépenses associées...

L’utilisation plus raisonnée de l’énergie : une mobilisation internationale
L’économie énergétique constitue un enjeu décisif bien au-delà des frontières hexagonales. Depuis une dizaine d’années, les différents pays de l’OCDE soutiennent la réduction des dépenses d’énergie, au moyen notamment de réglementations plus strictes en matière de performance thermique des bâtiments neufs, ainsi que par l’octroi d’aides financières dédiées à l’éco-rénovation… Des initiatives qui se traduiraient par une baisse progressive de la consommation des ménages, soit -0,8% chaque année à l’échelle mondiale.

La création de nombreux organismes publics pour informer et accompagner

La création de nombreux organismes publics pour informer et accompagner

Afin d’assurer la diffusion de l’information relative à la maîtrise de l’énergie, mais aussi de faciliter et coordonner l’accompagnement des projets d’amélioration des logements, plusieurs instances ont été créées. Parmi les principaux organismes figurent :

Au quotidien : de nouvelles pratiques plus économiques

Au niveau individuel et familial, il existe deux façons complémentaires pour mieux maîtriser la consommation énergétique de son logement :

  • d’une part la modération de cette consommation, soit l’usage plus réfléchi de l’énergie et l’application de bonnes pratiques afin d’éviter les gaspillages, sans pour autant réduire son confort de vie ;
  • d’autre part l’optimisation énergétique, qui passe par l’amélioration de l’habitat, qu’il s’agisse de son isolation comme des performances de son équipement de chauffage.
Vous avez apprécié ce guide ? Donnez lui une note !
Merci d'avoir donné votre avis sur ce guide.
Note moyenne :

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Fidem est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facet est devenu Cetelem. Ce changement ne vous apporte que des avantages

Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance

Tous les guides