Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
img_bloc_top
C Mon Mag

Webzine d’inspiration pour tous vos projets : de la rénovation de votre maison à l’achat d’une voiture, en passant par les économies d’énergie. Laissez-vous guider !

article-Automobile

Achat d’une voiture d’occasion, ouvrez l’œil !

Vérification des informations d’une voiture d’occasion

Comment ne pas faire une mauvaise affaire en achetant une voiture d'occasion ? Les principales précautions à prendre tombent sous le sens : inspectez le véhicule sous toutes ses coutures puis demandez à faire un essai routier. Si vous n’êtes pas expérimenté, vous faire accompagner sera plus sûr. Et suivez le guide !

A la recherche de sa voiture d’occasion

Etape 1 : posez les bonnes questions

Commencez par bien comparer les annonces, un prix trop bas est suspect. Puis, lorsque vous aurez trouvé votre bonheur, contactez le vendeur et posez-lui toutes les questions utiles : si la voiture est une première main, qui la conduisait et sur quels types de trajets, les raisons de la vente, l’éventuelle évolution du kilométrage depuis la publication de l’annonce, les frais à prévoir…

Vérification des informations d’une voiture d’occasion

Etape 2 : prenez le temps de vérifier les informations

Lors de la rencontre, vérifiez les informations fournies, notamment le soin apporté au véhicule et le kilométrage annoncé au regard du carnet d’entretien, des factures et des étiquettes de vidange collées dans le moteur. Lisez attentivement le rapport du contrôle technique , il vous informera notamment sur les défauts non soumis à contre-visite : ils doivent avoir été réparés.

Vérification de l’état général de la voiture

Etape 3 : faites le tour du véhicule

Un véhicule se contrôle toujours à la lumière du jour, pour mieux voir les éventuels défauts sur la carrosserie. L’aspect doit correspondre à l'ancienneté, un moteur sale est normal sur une voiture de plus de dix ans. Des nuances de peinture peuvent indiquer une réparation. Vérifiez bien les pneus, essayez les ouvrants (portes, coffres, etc.) qui ne doivent pas grincer. Jetez également un œil au bas du châssis, un excès de rouille signifie que la voiture n’a pas souvent dormi au garage.

Vérification de l’intérieur de la voiture

Etape 4 : contrôlez l’intérieur avec soin

Etat d’usure des sièges et des tapis, du levier de vitesse, du revêtement du volant, fonctionnement des commandes et des essuie-glaces, enroulage des ceintures, état du caoutchouc des pédales et des portières, tableau de bord… Prenez le temps qu’il faut pour contrôler tous ces éléments. Puis vérifiez le fonctionnement des phares, des clignotants et des feux, la présence de l’outillage de bord et l’état de la roue de secours.

Essayage de la voiture sur la route

Etape 5 : n’achetez jamais sans essayer

La dernière étape est l’essai routier. Regardez que toutes les vitesses passent sans accrocher, écoutez qu’il n’y ait pas de bruit anormal, testez la direction en lâchant le volant (il ne doit tirer ni gauche, ni droite), de même le véhicule doit s’arrêter en ligne droite lorsque vous freinez. Vérifiez les cardans en braquant à fond à gauche puis à droite, cette opération ne doit pas produire de bruit suspect.
Affaire conclue ! Il ne vous reste plus qu’à prévenir votre assurance pour être en règle avant de prendre le volant, votre gilet jaune à portée de main.

FICHE PROJET - J’achète un véhicule d’occasion à un particulier

img_module_ficheprojet
Les documents à préparer

- justificatif de domicile de moins de 6 mois ;
- carte grise du véhicule (barrée, remplie et signée par le vendeur) ;
- justificatif du contrôle technique (obligatoirement de moins de 6 mois ou de moins de 2 mois en cas de contre-visite) pour les véhicules de plus de 4 ans ;
- code de cession (à réclamer à l’ancien propriétaire) ;
- attestation d’assurance.

Démarche en ligne obligatoire

Faire la demande de certificat d’immatriculation (carte grise) sous un mois avec le code de cession remis par l’ancien propriétaire.

Les moyens de paiement

Obligatoirement par carte bancaire. Pour connaître le coût, utilisez le simulateur dédié.