Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Panneau ZFE devant un paysage urbain

Zones à Faible Emission mobilité (ZFE-m)

La loi « Climat et Résilience » du 24 aout 2021 prévoit la création d’une ZFE-m (Zone à Faible Emission mobilité) pour toute agglomération de plus de 150 000 habitants au plus tard d’ici le 01 janvier 2025. Certaines métropoles ont décidé de prendre les devants et ont déjà déployé une ZFE-m.

Aujourd’hui, elles sont au nombre de 11 et en 2025, ce sont 43 agglomérations qui appliqueront des restrictions de circulation.
Si ce n’est pas déjà le cas, vous serez peut-être bientôt concerné par la mise en place d’une ZFE-m.
Cetelem vous aide à mieux en comprendre les impacts et fait le point sur les aides auxquelles vous pourrez prétendre.

Qu’est-ce qu’une ZFE ?

Saviez-vous que 30% des émissions à effet de serre sont issues des transports ? Pas étonnant que la pollution urbaine et la mauvaise qualité de l’air soient à l’origine de nombreuses pathologies respiratoires et cardio-vasculaires !

Les Zones à Faibles Emissions mobilité ont pour objectif de protéger la santé des habitants des grandes métropoles en réduisant les émissions de particules fines et de gaz à effet de serre.

Seuls les véhicules les moins polluants sont autorisés à circuler et stationner dans la ZFE-m. 

Les communes fixent les règles en vigueur (contours de la zone concernée, restriction de la circulation certains jours, niveau Crit’Air minimum requis ou types de véhicules autorisés à circuler). Cela explique la diversité des règles à respecter selon la ZFE-m. 

Par exemple, au 1er janvier 2023, dans la ZFE-m du Grand Paris, les restrictions concernent les véhicules non classés, les Crit’Air 5 et les Crit’Air 4. De son côté, Nice interdit la circulation aux voitures particulières affichant une vignette Crit’Air 5. La ZFE-m de Métropole Grand Lyon, n’inclut pas les secteurs du port Edouard Herriot et de Saint Rambert même s’ils se situent dans la ville de Lyon.

La vignette Crit’Air : votre sésame pour circuler dans votre agglomération

Le gouvernement a instauré le système des vignettes Crit’Air pour classifier les véhicules selon leur niveau de pollution. Six catégories de certificats permettent de connaître la classe environnementale des véhicules.

Pour pouvoir circuler, votre véhicule doit correspondre aux classes autorisées par la commune concernée.

La vignette Crit’Air doit être visible et apposée sur le pare-brise de chaque véhicule (ou sur la bulle ou la fourche pour motos et scooters) circulant ou stationnant dans le périmètre de la ZFE-m.

Si vous ne respectez pas les interdictions liées à la ZFE-m ou si votre véhicule n’est pas équipé de sa vignette Crit’Air, vous vous exposez à une amende forfaitaire de 68 €.

Comment connaître le Crit’Air de votre véhicule ?

C’est le type de véhicule et la date de 1ère mise en circulation (que vous retrouvez sur la carte grise de votre véhicule) qui détermine le code euro et donc le niveau Crit’Air.

Retrouvez le tableau de classification de tous les types de véhicules (y compris 2 et 3 roues, utilitaires, poids lourds sur Crit'Air | Ministères Écologie Énergie Territoires (ecologie.gouv.fr)

Où se procurer la vignette Crit’Air? 

Commandez votre vignette Crit’Air sur le site officiel du gouvernement Page d'accueil | Site officiel de la vignette Crit'Air (certificat-air.gouv.fr).

Son coût est de 3,72€ (tarif en vigueur au 01/01/2023) pour les véhicules immatriculés en France.

Bon à savoir : Préférez le site gouvernemental pour commander votre vignette Crit’Air. Vous éviterez ainsi les nombreux sites frauduleux. 

A quelles aides pouvez-vous prétendre ?

Pour vous aider à faire face au coût de l’achat d’un véhicule peu polluant, vous pouvez demander plusieurs types d’aides, que vous habitiez en ZFE-m ou pas.

En savoir plus sur les aides mises en place

Le calendrier de mise en place des ZFE-m

(mis à jour le 09/03/2023)

11 ZFE-m sont aujourd’hui en vigueur. 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Consulter notre boîte à outils :