Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les solutions en cas de difficultés

Maladie, perte d’emploi, réduction de salaire... Les accidents de la vie nous concernent tous et peuvent vous mettre dans une situation financière délicate. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter www.moncreditresponsable.com qui vous informe des démarches et des solutions pouvant être adaptées à votre situation.

Prenez contact avec votre organisme financier

Vous avez une ou plusieurs mensualités de retard, vous avez souscrit plusieurs prêts et vous avez de plus en plus de difficultés à faire face aux échéances… Prenez rapidement rendez-vous avec votre établissement de crédit. Ensemble, vous ferez le point et analyserez la situation pour trouver une solution.

S’agit-il d’une difficulté financière passagère ? Ou au contraire est-elle due à une baisse durable de vos revenus ou à une hausse, là encore durable, de vos charges ? Dans le premier cas, un échelonnement de la dette ou un délai supplémentaire peut régler la situation. Dans le second cas, un rachat de crédits est une solution envisageable, sous certaines conditions.

En cas de surendettement

Une personne est en surendettement lorsqu’elle est dans l’impossibilité de faire face, malgré ses efforts et de façon durable, à ses dettes non professionnelles. Cette situation peut naître de la chute brutale des revenus consécutive à un accident de la vie (perte d’emploi, divorce, maladie...), d’une hausse importante des charges ou encore parfois, mais de plus en plus rarement, d’un recours excessif aux crédits.

La personne qui estime être dans cette situation peut saisir la commission de surendettement. Elle doit alors remettre, pour cela, le dossier (téléchargeable sur le site de la Banque de France) au secrétariat de cette commission situé à la succursale de la Banque de France de son département.

Si le dossier remplit l’ensemble des conditions requises et si sa situation le permet, la commission de surendettement pourra intervenir afin que soit trouvé un accord entre la personne surendettée et ses créanciers. Cet accord qui prend la forme d’un plan de redressement peut prévoir entre autres : la vente de certains biens appartenant à la personne surendettée, le report ou l’échelonnement du paiement de ses dettes, la réduction des taux d’intérêts des emprunts.
En cas de difficultés financières plus importantes, la commission peut orienter le dossier vers une procédure de rétablissement personnel.

Pour faire le point et trouver l’accompagnement nécessaire et les informations adaptées à votre situation, consultez le dossier complet.

Découvrez tous les chapitres du Guide de gestion budgétaire

  • Que faire en cas de difficultés financières
1001989870
Simulateur crédit renouvelable

Des formules de remboursement pour gérer les imprévus du quotidien.

Je choisis mon montant :