Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
img_bloc_top
C Mon Mag

Webzine d’inspiration pour tous vos projets : de la rénovation de votre maison à l’achat d’une voiture, en passant par les économies d’énergie. Laissez-vous guider !

article-Automobile

Auto : on a tout à gagner à partager !

Autopartage : solution simple et économique

Bouchons, difficultés de stationnement, pollution de l’air, le développement de la possession de voitures individuelles a aujourd’hui montré ses limites. A l’heure où le prix des PV de stationnement s’envole, l’autopartage est un moyen de lever ces difficultés tout en allégeant son budget auto. Zoom sur trois solutions à adopter sans tarder !

Autopartage, moins contraignant que le covoiturage

Le covoiturage consiste à partager un trajet en auto avec d’autres passagers. Economique, il oblige cependant les usagers à s’entendre sur un horaire et un trajet. Beaucoup plus flexible, l’autopartage se limite au partage de l’usage d’un véhicule. Le conducteur reste ainsi libre de ses horaires et mouvements.

Autopartage direct entre particuliers

Nombre d’entre nous ont déjà prêté leur véhicule pour dépanner un voisin ou un ami. L’autopartage répond à la même logique, à ceci près qu’il s’agit cette fois d’un prêt plus régulier. Contrairement à une location, dont le prix est défini à la journée ou la semaine, la contrepartie financière demandée aux co-usagers est destinée à couvrir l’ensemble des frais fixes liés à la détention de la voiture (perte de valeur, réparations, entretien, assurance). Les coûts liés à l’usage (péages, carburant, stationnement) sont directement pris en charge par chacun des conducteurs.
Avant de partager votre voiture avec des proches, contactez votre assureur pour vérifier les termes de votre contrat. N’hésitez pas si besoin à étudier les offres de la concurrence.

La location entre particuliers

Apparue en France il y a une dizaine d’année, la location de voiture entre particuliers fonctionne un peu à la manière des locations immobilières. Les propriétaires s’inscrivent sur une plateforme internet spécialisée (Drivy, Ouicar, Koolicar, etc.) et définissent un prix à la journée, généralement entre 20 et 50 euros, et au km. La plateforme prélève une commission qui inclut notamment la rédaction du contrat et la prise en charge de l’assurance pour toute la durée de la location.

Les services d’autopartage

Dans le cadre d’un service d’autopartage, les véhicules sont la propriété d’une société ou d’une commune qui les met à la disposition des usagers dans des stations dédiées. L’accès au service se fait sur abonnement auquel s’ajoutent généralement une tarification à l’heure et au km, voire des frais de réservation. Avec cette solution, aucun frais annexe n’est à prévoir et le stationnement est largement simplifié puisque les véhicules sont déposés sur des places réservées. Ces services sont aujourd’hui encore l’apanage des grandes villes. La France ne compterait à ce jour que 30 000 abonnés.

Autopartage, une solution écologique et économique

Une voiture en autopartage remplace 5 voitures personnelles et libère 4 places de stationnement.
Le coût annuel moyen d’une auto est estimé à 5 700 euros par an. Un budget conséquent surtout lorsque l’on sait qu’une voiture n’est utilisée en moyenne que 6% de son temps de vie. L’autopartage permettrait d’économiser jusqu’à 2 000 euros par an (pour 5 000 km).