Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
img_bloc_top
C Mon Mag

Webzine d’inspiration pour tous vos projets : de la rénovation de votre maison à l’achat d’une voiture, en passant par les économies d’énergie. Laissez-vous guider !

article-Energie

Bénéficier de la prime énergie de l’Etat

Quelles conditions pour bénéficier de la prime énergie ?

Le gaspillage énergétique engendré par les équipements vétustes est dans la ligne de mire du ministère de l’Environnement depuis plusieurs années. Pour encourager la transition énergétique des ménages modestes, l’État a mis en place un dispositif d’aide financière.

La lutte contre la précarité énergétique constitue un levier important pour la transition écologique. Dans ce sens l'État a créé le 1 janvier 2020 MaPrimeRénov’ un dispositif qui permet aux ménages de bénéficier d'une prime pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Les travaux doivent avoir des effets à long terme en matière d’économie d’énergie et d’environnement. Sont concernés entre autres : l’isolation de combles et de toitures, l’isolation de murs, l’installation de nouvelles ouvertures ou d’une chaudière à condensation… Ce dispositif est reconduit depuis plusieurs années et a déjà permis à des milliers de ménages d’engendrer des travaux à moindre coût.

Qui peut bénéficier de la prime ?

Contrairement aux idées reçues, tous les ménages peuvent bénéficier de cette prime. Celle-ci sera simplement plus ou moins importante selon les critères d’attribution. Seconde information : cette prime est à destination des particuliers mais pas seulement ! Les professionnels peuvent eux-aussi en bénéficier sous certaines conditions.

Quel est le montant de la prime ?

La prime varie en fonction des travaux à effectuer : installation d’une chaudière neuve en bois de classe 5, d’un programmateur centralisé pour les radiateurs électriques ou encore d’un émetteur électrique à régulation électronique… Mais c’est aussi la situation géographique, le revenu fiscal du ménage ainsi que le nombre de personnes dans le foyer qui importent. En fonction des critères établis, la prime sera d’un montant plus ou moins important.

Quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

Pour cette nouvelle année de prime énergie, l’Etat a voulu élargir le dispositif à l'ensemble des Français. L’objectif affiché est de réduire l’énergie de 1.600 TWh chez les ménages. Les conditions sont au nombre de 2. Il faut que les travaux concernent un logement principal et que ces travaux soient effectués par un artisan agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Enfin, il faut s’assurer que les travaux envisagés soient éligibles à MaPrimeRénov’. Pour cela, Cetelem met à votre disposition un simulateur permettant de vérifier votre éligibilité et de calculer le montant de votre prime.

La prime peut être perçue en seule fois à la fin des travaux sous forme de chèque, de virement bancaire, de déduction de coût des travaux ou encore sous forme de bons d’achats. Cette subvention est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro.

L’Observatoire national ONPE estime qu’en 2020, 190 000 demandes de prime ont été reçues. Pour 2021, l'objectif est fixé entre 400 000 et 500 000 demandes déposées.