Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Comparatif des meilleurs SUV 2020

C Mon Mag

article-Automobile

Le comparatif des meilleurs SUV 2020

Alors qu’ils ne représentaient que 5 % de part de marché en 2008, les SUV connaissent un succès fulgurant en France ces 10 dernières années. Les voitures de la catégorie Sport Utility Vehicle représentent maintenant 36 % de part de marché, soit le deuxième segment juste derrière les berlines. Cette dynamique commerciale est maintenue grâce aux multiples innovations en matière de réduction des niveaux de consommation et des émissions polluantes, mais aussi grâce aux promesses de revente séduisantes. À ce rythme, les SUV devraient dépasser les 50 % de part de marché d’ici 2023. Grâce à leurs qualités en termes de design, de liaison au sol et de motorisations, les véhicules utilitaires sportifs séduisent autant les professionnels que les particuliers.

Temps de lecture : 30 minutes

#LaPépiteDuMois - Bientôt prêt !
guide-suv-header

Introduction

Alors qu’ils ne représentaient que 5% de part de marché en 2008, les SUV connaissent un succès fulgurant en France ces 10 dernières années. Les voitures de la catégorie Sport Utility Vehicle représentent maintenant 36% de part de marché, soit le deuxième segment juste derrière les berlines. Cette dynamique commerciale est maintenue grâce aux multiples innovations en matière de réduction des niveaux de consommation et des émissions polluantes, mais aussi grâce aux promesses de revente séduisantes. À ce rythme, les SUV devraient dépasser les 50% de part de marché d’ici 2023. Grâce à leurs qualités en termes de design, de liaison au sol et de motorisations, les véhicules utilitaires sportifs séduisent autant les professionnels que les particuliers.

Aujourd’hui, la plupart des constructeurs se sont positionnés sur ce segment porteur, proposant ainsi des modèles plus dynamiques, spacieux et modernes les uns que les autres. Il est également intéressant de noter l’arrivée prochaine sur le segment de l’hyperluxe. Il s’agit entre autres d’Aston Martin qui propose deux modèles : la DBX et la Lagonda, ou encore Ferrari qui devrait sortir en 2022 son premier SUV sous le nom de code de Purosangue. Ces modèles rejoindront la famille des SUV de luxe dans lequel évoluent la Bentley Bentayga, mais aussi la Rolls-Royce Cullinan ou plus récemment, la Lamborghini Urus sortie au printemps 2018.

En matière de SUV, que choisir en 2020 ? Un SUV compact, un SUV cabriolet, un SUV hybride ou SUV électrique ? Un SUV 6 places ou 8 places ? Quels sont les critères à prendre en considération pour choisir le bon SUV ? Un comparatif SUV s’impose tant le choix devient pléthorique !

Présentation des SUV par marque

Le SUV Jeep Wagoneer est le pionnier des SUV puisqu’il a été lancé dès 1963. Suite au succès de ce 4X4 de luxe, l'industrie de l’automobile se rue sur ce nouveau segment. Depuis, ce marché connaît une très forte croissance. Neuf ou d’occasion, le SUV est actuellement très prisé par les consommateurs français. Actuellement, il existe des SUV 5, 6 ou 7 places, mais pas encore de SUV 9 places. Mais alors quel SUV choisir ? Pour vous accompagner dans votre choix, retrouvez notre comparatif détaillé dans la seconde partie de ce guide d’achat. Mais avant toute chose, nous vous proposons une liste des marques qui ont vendu le plus grand nombre de SUV en France en 2018. Ces chiffres ont été publiés par le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA).

SUV Peugeot

Réalisant 84 834 ventes rien qu’avec le Peugeot 3008 II, la marque sochalienne détient la première place sur le marché français. Elle se retrouve loin devant ses adversaires dans ce segment en enregistrant 66 288 exemplaires vendus pour le Peugeot 2008 et 31 125 ventes pour le Peugeot 5008. Ce modèle récent est d’ailleurs l’un des premiers SUV 7 places sur le marché. Au total, Peugeot a réussi à écouler 182 247 SUV en France en 2018.

SUV Renault

Situé en seconde position, Renault compte 4 modèles de SUV dans sa gamme. Malgré tout, il ne parvient pas à devancer la marque au lion, bien que disposant du modèle le plus vendu du secteur, le Renault Captur, qui a enregistré 67 398 immatriculations en 2018.

Quant au Renault Kadjar, il s’est contenté de 27 177 ventes tandis que le Renault Koleos affiche des chiffres modestes avec 7 921 modèles vendus. Au total, Renault tient la seconde position en France après avoir écoulé 149 445 SUV.

Du côté de la marque sœur Dacia, le SUV Dacia Duster 2, a permis de booster le chiffre d’affaires du groupe. En effet, il a atteint 46 949 exemplaires vendus dès sa première année de commercialisation. Ce SUV économique aurait encore pu se vendre davantage si le délai de livraison n’était pas aussi long. Son véritable point fort ? Il s’agit du SUV le moins cher sur le marché. D’ailleurs, un modèle d’occasion du Dacia Duster 2 est accessible dès 6 500 euros. Il est même possible d’en dénicher un aux environs de 5 000 euros, ce qui rend ce SUV d’occasion très accessible.

SUV Citroën

Ne disposant que d’un seul modèle de SUV, la marque aux chevrons s’attaque à ce segment en proposant une version compacte, le SUV Citroën C3 Aircross. Elle a réussi son coup en écoulant 43 795 modèles en France. Citroën espère faire mieux avec son Citroën C5 Aircross commercialisé récemment.

SUV Volkswagen

Premier représentant des constructeurs allemands sur le marché des SUV en France, Volkswagen se tient en quatrième position sur le territoire français. En effet, le Volkswagen Tiguan demeure une valeur sûre. Même si les immatriculations ont reculé de 15% par rapport à 2017, ce SUV familial s’est quand même écoulé à 21 534 exemplaires en 2018. Le SUV Volkswagen T-Roc n’affiche pour sa part que 16 906 ventes. Pourtant, il est en quatrième place du classement des voitures les plus sûres du marché d’après le crash test EuroNCAP 2017.

Ainsi, le constructeur de Wolfsburg a vendu au total 38 440 SUV en France l’an dernier, ce qui reste une excellente performance face aux SUV Alfa Romeo Stelvio et autres.

SUV Nissan

Le catalogue de SUV Nissan est composé de 3 modèles. Le Nissan Qashqai est le plus apprécié, même si les immatriculations ont reculé de 11% entre 2017 et 2018. Il reste dans le top 10 du classement des meilleures ventes avec 23 720 véhicules écoulés.

Du côté du Nissan Juke, les ventes ont reculé de 23%. Ce modèle ne s’est vendu qu’à 10 425 exemplaires sur le territoire français. Pourtant, il est le pionnier du constructeur sur ce segment. Sur le marché des véhicules d’occasion, on retrouve ce modèle aux alentours de 10 000€.

Quant au Nissan X-Trail, ses ventes n’ont pas décollé avec seulement 3 000 exemplaires écoulés. Ce modèle est pourtant très apprécié en dehors des frontières françaises.

Nissan se retrouve ainsi en cinquième position dans l’Hexagone après avoir vendu 37 145 SUV sur l’année 2018.

SUV Toyota

Le constructeur japonais Toyota trône toujours en première position dans le classement mondial des plus grands constructeurs automobiles. Ce n’est donc pas étonnant si son Toyota ToC-HR parvient à se hisser dans le top 10 des SUV les plus vendus en France avec 20 203 modèles écoulés en 2018. Ayant à peu près les mêmes traits qu’un SUV Infiniti, mais plus accessible, il représente l’une des rares options en termes de SUV hybride. Le Toyota RAV-4 n’a pas fait mieux avec ses 9 200 immatriculations, car il a souffert de la concurrence du Honda CR-V, l’un des SUV les plus fiables du marché. Cette génération de SUV hybride se démarque avec une vente en progression de 4% entre 2017 et 2018, mais il cède peu à peu du terrain en 2019 face aux nouveaux modèles. Toyota se retrouve à la sixième position sur le marché français des SUV avec 29 403 ventes.

SUV Opel

Devenue filiale du groupe PSA depuis 2017, Opel entend conquérir le segment des SUV avec son Opel Crossland X. Ce modèle parvient à trouver sa clientèle française puisque 12 503 automobilistes l’ont adopté.

Par ailleurs, le SUV Opel Grandland X, nouveau SUV compact du constructeur allemand, a enregistré des débuts difficiles avec 8 311 immatriculations en France. Il est assemblé dans la même usine sochalienne que le Peugeot 3008, avec lequel il partage la même plateforme.

D’un autre côté, les ventes de l’Opel Mokka X chutent de 84% avec seulement 7 515 immatriculations. En effet, il entre en concurrence dans sa propre famille avec le Crossland et le Grandland. Il est possible de trouver l’Opel Mokka X sur le marché de l’occasion aux alentours de 15 000 euros.

Avec 28 329 unités vendues, Opel se hisse à la septième position dans le classement des marques qui ont vendu le plus de SUV en France en 2018.

SUV Ford

Du côté du constructeur américain, le Ford EcoSport a été profondément revu vers la fin de l’année 2017. Loin de surpasser la sportivité du Porsche Macan, cette version revisitée lui a quand même permis de booster ses ventes de 68% pour atteindre 12 452 immatriculations. Lancé en 2013 et mis à jour en 2016, le SUV Ford Kuga a de son côté pris un coup de vieux. Les ventes ont chuté de 31% pour atteindre 10 320 modèles écoulés.

Au total, Ford a vendu 22 772 SUV en France, ce qui positionne le constructeur américain à la huitième place des marques qui ont vendu le plus de véhicules.

SUV Seat

Le constructeur espagnol dispose de deux modèles de SUV dans son catalogue. Il signe une belle percée avec son petit SUV Seat Arona qui a séduit 9 609 Français, un record pour la marque dans l’Hexagone. Quant au second modèle, le Seat Ateca, il s’est vendu à 7 532 exemplaires, confirmant l’attrait des utilisateurs de SUV pour ce constructeur.

Ainsi, Seat se place à la neuvième position sur le marché des SUV français en réalisant 17 141 ventes.

SUV Mercedes

Mercedes a augmenté ses immatriculations de SUV en France de 21%. En effet, le SUV Mercedes GLC et le SUV de luxe Mercedes GLA se sont vendus respectivement à 8799 et à 8199 exemplaires. Cette réussite éclipse ses concurrents dans la gamme des SUV à plus de 30 000 € comme l’Audi Q5, le BMW X3, la Maserati Levante ou le Porsche Cayenne.

Le constructeur allemand réussit à se positionner à la dixième place en écoulant 16 998 SUV dans l’Hexagone.

SUV Fiat

La Fabrique Italienne d'Automobiles de Turin a du mal à séduire les Français avec son SUV Fiat 500X. Le recul des ventes de 17% en 2017 contraint Fiat à revoir le style de son SUV. Boostés à coup de promotions afin d’écouler les stocks, ses chiffres ont progressé de 15%, affichant 15 057 exemplaires vendus sur le sol français en 2018.

SUV BMW

Le SUV BMW X1 affiche 12 249 immatriculations. Ce modèle de la marque bavaroise se trouve face à des véhicules comme le SUV Infiniti QX30, le SUV Range Rover Evoque ou le SUV Volvo XC40. Ce dernier se décline plus particulièrement en modèle hybride avec la T5 Twin Engine.

SUV Kia

Le Sud-Coréen Kia s’est démarqué en 2018 en révisant le style de son SUV Kia Sportage. Ses ventes ont progressé et il a conquis le cœur de 10 792 automobilistes.

SUV DS

Commercialisé à partir de l’année 2018, le SUV DS 7 Crossback fait un début de carrière remarquable avec ses 10 361 ventes. Il est largement préféré au SUV Skoda Karoq ou au SUV Subaru XV qui figurent dans la même gamme tarifaire.

SUV Hyundai

Quatrième constructeur au niveau mondial, Hyundai ne parvient pas à devancer le Kia Sportage. En effet, seulement 9212 SUV Hyundai Tucson ont été vendus sur le sol français, malgré l’amélioration de son style, comparable à celui d’un SUV Chevrolet. À noter que le constructeur sud-coréen a récemment lancé le Hyundai Nexo Hydrogene 163, qui est le seul SUV hydrogène de série disponible en France.

SUV Audi

2018 est une année difficile pour Audi en France. Elle marque la fin de carrière du SUV Audi Q3 de première génération. Ce dernier ne parvient même plus à s’afficher dans le top 30 du classement des SUV premium les plus vendus. Le plus petit SUV de la marque aux anneaux, l’Audi Q2, ne s’est vendu lui qu’à 9 188 unités. Il devance toutefois ses rivaux, le SUV Mitsubishi ASX et le SUV Mazda CX-5.

SUV Mini

Le SUV hybride rechargeable Mini Countryman a permis au constructeur anglais Mini d’entrer dans le classement des SUV les plus vendus dans l’hexagone. Il affiche 7 019 ventes en 2018.

Les meilleurs modèles de SUV

Les Français apprécient les SUV et les ventes continuent de progresser en 2020, soutenues par la demande des automobilistes séduits par ce segment. En effet, un SUV a l’avantage de réunir dans un même véhicule l’habitabilité d’un monospace et la position de conduite surélevée du 4x4. Outre le côté esthétique très dynamique qui rencontre un grand succès, la sensation de lourdeur du véhicule disparaît maintenant grâce au confort de conduite proposé par les SUV modernes. De même, la position haute de ce type de véhicule permet aux personnes âgées de s’installer confortablement au poste de conduite, à la différence d’une berline.

Les constructeurs ont compris qu’il leur fallait exploiter le segment des SUV au maximum. Au niveau technologique, le SUV est un dérivé de la berline qui est aussi abordable à fabriquer, mais qui est vendu plus cher. Pour répondre à chaque besoin, les constructeurs ont donc misé sur la diversité des modèles. Mais alors, parmi tous ces modèles de SUV lequel choisir ? La réponse est dans notre comparatif SUV !

Numéro 1 : Le SUV Peugeot 3008

Le SUV le plus vendu sur le sol français, le SUV Peugeot 3008 phase 2, est une excellente référence. Grâce au savant mélange de sa carrosserie berline et de ses quatre roues motrices couplées à de nombreuses autres qualités, il n’a rencontré aucune difficulté à trouver sa clientèle. Outre son design affirmé, le confort est au rendez-vous, aussi bien du côté du conducteur que du côté passager. La presse et les usagers l’acclament et plébiscitent :
- son look à la fois agressif et musclé
- son habitabilité spacieuse et son coffre généreux de 512 dm3
- ses motorisations PureTech/BlueHDi efficientes
- son comportement routier dynamique

Toutefois, la caractéristique qui lui a valu un succès retentissant reste sa planche de bord i-cockpit. Grâce à cette technologie, le SUV Peugeot 3008 se démarque de ses concurrents en plongeant les usagers dans une ambiance futuriste digne d’un véhicule haut de gamme.

Au niveau de la motorisation Diesel, les nouveaux blocs BlueHDi sont disponibles pour les versions 125 et 150 chevaux. Quelle que soit la puissance sélectionnée, le bilan carbone s’avère excellent puisque le taux de CO2 rejeté n’est que de 108 g/km, un record pour une voiture de cette envergure. Ainsi, aucun malus écologique n’est à craindre. La consommation de carburant reste très sobre avec 4,2 litres au 100 km en cycle mixte, et ce, même avec la boîte automatique EAT6.

Le SUV Peugeot 3008 est ainsi à la fois le SUV qui consomme le moins et le SUV le plus confortable sur le marché, ce qui explique son succès.

En ce qui concerne la motorisation, pour disposer d’un moteur essence, le constructeur sochalien offre 2 choix :
1. D’un côté, le moteur de 1,2 litres PureTech de 130 chevaux affiche une consommation moyenne de 4,9 litres au 100 km pour un taux de rejet CO2 de 115 g/km.
2. De l’autre, le moteur de 1,6 litres THP de 165 chevaux est couplé à la transmission boite EAT6. Son taux d’émission CO2 est estimé à 129 g/km.

Proposé à partir de 27 300 euros sur le site officiel du constructeur, le Peugeot 3008 phase 2 offre un agrément de conduite remarquable, typique d’une berline.

Confortable et dynamique sur l’asphalte, il peut même devenir un « crapahuteur » puisqu’il peut rouler sans la moindre difficulté dans des environnements boisés ou sur la neige. En effet, il est doté de cinq modes de conduite couplés à un système « Grip Control ». Pour répondre à tous les besoins, le Peugeot 3008 est proposé en 7 finitions différentes :
- Le Peugeot 3008 Access à partir de 27 300 euros
- Le Peugeot 3008 Active à partir de 29 400 euros
- Le Peugeot 3008 Allure à partir de 32 150 euros
- Le Peugeot 3008 Allure Business à partir de 33 650 euros
- Le Peugeot 3008 Crossway à partir de 33 850 euros
- Le Peugeot 3008 GT Line à partir de 34 250 euros
- Le Peugeot 3008 GT à partir de 43 650 euros

suv-I-cockpit-PEUGEOT-3008

Crédits Photos : Peugeot

Numéro 2 : Le SUV Renault Captur

Avec plus de 67 000 immatriculations en France, la seconde place du podium revient au SUV Renault Captur. Il s’agit d’un crossover particulièrement surprenant au niveau de son design intérieur et de sa carrosserie. En outre, il se distingue par une allure plus originale que son compatriote, le Peugeot 2008.

Esthétiquement et vu de l’extérieur, le Renault Captur est un délice pour les yeux. Ses multiples marquages au niveau de la carrosserie sont particulièrement séduisants, en plus de son toit qui affiche une teinte différente de la couleur de base. D’ailleurs, les coques des rétroviseurs ainsi que les seuils des portes sont personnalisables. Il s’agit d’un petit plus offert par la marque au losange par rapport à ses concurrents.

En ce qui concerne l’habitacle, la planche de bord rappelle celle de la Clio IV avec son système tactile R-Link, mais dans une version plus épurée. Sa boîte à gants de 11 litres ressemble à un tiroir de rangement et ses housses de sièges restent amovibles. Néanmoins, la qualité des matériaux laisse à désirer puisque les plastiques sont visibles un peu partout. Ce défaut est toutefois compensé par un coffre généreux de 377 jusqu’à 455 dm3 grâce à la banquette arrière coulissante.

Outre sa position de conduite agréable et son comportement digne d’une citadine, le Renault Captur mérite d’être élu SUV urbain le plus confortable.

En effet, les suspensions se révèlent douces et assurent une expérience agréable autant au conducteur qu’aux passagers.

Concernant la motorisation, le Renault Captur est décliné en deux modèles qui concentrent l'essentiel des demandes sur le marché :

1. D’un côté, le moteur essence moderne Energy TCe de 90, 120, 130 et 150 chevaux affiche une consommation moyenne de 7,3 litres au 100 km avec un taux de rejet de CO2 de 128 g/km.
2. De l’autre, le moteur sobre Diesel dCi de 90 et 110 chevaux affiche une consommation de 5,6 litres au 100 km. Son taux d’émission de CO2 est de 106 g/km.

Vendu à partir de 18 000 euros sur son site officiel, ce SUV est plus familial que sportif. Ses reprises et ses performances s’avèrent modestes, mais suffisantes, pour offrir un agrément de conduite remarquable en ville et une consommation de carburant contenue.

SUV spacieux, plus confortable qu’un Nissan Juke, le Renault Captur tient tête au Peugeot 2008. Le choix n’est ainsi qu’une affaire de goût et de budget puisque ces deux véhicules se comportent de manière similaire sur la route. Pour répondre aux exigences du plus grand nombre, le Captur est proposé en 3 finitions :
- Le Renault Captur Life à partir de 18 000 euros
- Le Renault Captur Zen à partir de 19 900 euros
- Le Renault Captur Intens à partir de 22 000 euros

Parmi les SUV intégrant le top 10, les Peugeot 3008 et le Renault Captur sortent du lot en matière de confort. Comparés aux autres véhicules du classement, ces deux SUV affichent un niveau de confort largement supérieur, même si le titre du SUV le plus confortable revient au Renault Captur.

Numéro 3 : Le SUV Dacia Duster

Ce véhicule du groupe Renault est également présent sur le podium des meilleurs SUV sur le marché. La deuxième génération de Dacia Duster, le SUV le plus économique du marché, n’a rien à envier au succès de son grand frère, le Renault Captur ou de son redoutable adversaire, le Peugeot 3008.

Filiale du groupe Renault, la marque Dacia a fait son entrée dans le segment des SUV avec son Duster en 2010. Depuis son lancement, il affiche un prix très agressif par rapport à la concurrence. Ce SUV, 4x4, compact et léger reprend les valeurs propres à la marque roumaine : la fiabilité et la polyvalence. Avec sa garde au sol surélevée et son allure robuste, il ne rencontre aucune difficulté à s'imposer en tant que véhicule tout-terrain. Avec ses 4,32 m de long, ses dimensions se rapprochent de celles d'une Dacia Sandero. Qui plus est, plus de la moitié des pièces équipant le Duster proviennent de la Sandero et du Logan. Grâce à son design soigné, le SUV Dacia Duster est loin de ressembler à un véhicule low cost, il inspire même la solidité et la robustesse avec ses jantes alliage de 16'', sa barre de toit et ses skis d’un aspect chrome satiné.

Toutefois, même si la carrosserie reste séduisante, l'habitacle simple et dépouillé du Duster ne surpasse pas celui de la Dacia Sandero, surtout au niveau de la planche de bord. En effet, les plastiques sont d’une apparence basique, mais néanmoins robustes. L’espace intérieur reste confortable et spacieux, que ce soit pour le conducteur ou pour les passagers. Par rapport à la version initiale, le Dacia Duster phase 2 dispose d’un écran tactile Media Nav. En ce qui concerne le volume du coffre, le Dacia Duster offre une capacité de 475 litres pouvant s’étendre à 1 636 litres en rabattant la banquette arrière. Il s'agit du coffre le plus volumineux du marché des SUV. Le Dacia Duster est un véhicule à privilégier en tant que SUV utilitaire plutôt qu’en véhicule tout-terrain. Néanmoins, son principal défaut se trouve au niveau de l’insonorisation. En effet, lorsque le moteur tourne à plein régime, il devient assez bruyant.

Sous le capot, le Dacia Duster 2 mise sur des moteurs écoresponsables, dont un moteur essence TCe de 125 chevaux et deux moteurs Diesel dCi de 95 et de 110 chevaux.

Au niveau des émissions de CO2, le bilan carbone reste performant. Avec la version 2 roues motrices, le taux de rejet de CO2 est de 138 g/km, avec une consommation de 5,3 litres au 100 km. Pour le modèle 4 roues motrices, le taux de rejet de CO2 est de 145 g/km avec une consommation de 5,5 litres au 100 km.

Même si le Dacia Duster est le SUV le moins cher du marché, la marque roumaine n’a pas négligé la sécurité à bord. En effet, sur ce plan, le constructeur est soutenu par sa maison mère Renault. Le Duster 2 est ainsi équipé de deux airbags frontaux, de l'ABS et de l'assistance de freinage.

À noter que le Dacia Duster est disponible en 5 finitions pour répondre aux besoins de chaque automobiliste :
- Le Dacia Duster Access à partir de 12 490 euros
- Le Dacia Duster Essentiel à partir de 13 850 euros
- Le Dacia Duster Confort à partir de 16 050 euros
- Le Dacia Duster Prestige à partir de 17 150 euros
- Le Dacia Duster série limitée Techroad à partir de 18 950 euros

Numéro 4 : Le SUV Citroën C5 Aircross

Le Citroën C5 Aircross compact de la marque aux chevrons est classé en quatrième position dans notre classement des meilleurs SUV.

Les points forts du SUV Citroën C5 Aircross sont :
- son confort au-dessus de la moyenne
- ses équipements et ses systèmes de sécurité
- son caractère modulable
- sa suspension à butées hydrauliques impressionnante
- son moteur très silencieux

Citroën a réinterprété de manière originale et audacieuse les codes esthétiques du SUV avec un design musclé, un museau proéminent, un capot sculpté ou encore des barres de toit stylisés. En termes de technologies, le C5 Aircross offre un large éventail d’aides à la conduite couplé au programme Citroën Advanced Comfort pour un meilleur confort.

Du côté de la motorisation, le C5 Aircross se décline en 4 versions :
1. un moteur essence 4 cylindres PureTech de 1,6 litres de 180 chevaux qui consomme en moyenne 5,7 litres au 100 km rejetant 128 g/km de CO2
2. un moteur essence PureTech de 1,2 litres développant 130 chevaux, équipé de 3 cylindres et consommant 5,2 litres au 100 km pour 118 g/km de CO2 rejetés
3. 2 moteurs Diesel 4 cylindres BlueHDi de 1,5 litres et de 2 litres qui développe respectivement 130 et 180 chevaux avalant en moyenne 4,1 litres au 100 km. Il a un taux de rejet de CO2 de 124 g/km.

Selon la finition et le niveau d’équipements choisi, il vous en coûtera entre 24 700€ pour l’entrée de gamme avec la finition Start et 32 500€ si vous choisissez la version la plus luxueuse avec la finition Shine.

Le Citroën C5 Aircross est disponible en 4 versions selon le niveau de finition et les équipements :
- Le Citroën C5 Aircross Start, l’entrée de gamme, au prix de 24 700 euros avec moteur essence Puretech 130 ch
- Le Citroën C5 Aircross Live, proposé à 26 750 euros pour la version essence Puretech 130 ch, à 29 150 euros pour la version Blue HDi 130 ch, et à 31 200 euros pour la version Blue HDi 130 ch EAT 8
- Le Citroën C5 Aircross Feel, à 29 400 euros pour la version essence Puretech 130 ch, à 31 800 euros pour la version diesel Blue HDi 130 ch, à 33 300 euros pour celle équipée du moteur à essence Puretech 180 ch EAT 8, à 33 850 euros pour la version diesel Blue HDi 130 ch EAT 8, et à 36 200 euros pour celle avec moteur diesel Blue HDi 180 ch EAT 8
- Le Citroën C5 Aircross Shine, la plus luxueuse et dotée d’équipements haut de gamme, est aux prix de 34 900 euros pour la version diesel Blue HDi 130 ch, de 36 400 euros pour la version essence Puretech 180 ch EAT 8, de 36 959 euros pour la version diesel Blue HDi 130 ch EAT 8, et 39 300 euros pour celle dotée du moteur diesel Blue HDi 180 ch EAT 8
- Le Citroën C5 Aircross Hybride, avec moteur électrique de 80 KW et moteur à essence de 180 ch, viendra compléter la gamme à partir de 2020

suv-citroen-C5-aircross

Numéro 5 : Le SUV DS3 Crossback

Les constructeurs français restent à l’honneur avec en cinquième position le DS3 Crossback.

Le DS Crossback s’apparente à une voiture de luxe avec son design sculptural et élégant. Très compact, il convient autant à un usage urbain que campagnard. À bord, il se révèle extrêmement confortable et fonctionnel. Le design intérieur est soigné avec comme signature la présence de losanges, du tableau de bord à la partie supérieure de la boîte à gants, en passant par les différentes commandes.

Quant à la motorisation, le constructeur en offre 6 déclinaisons :
1. 3 blocs essence Puretech de 1,2 l développant 100, 130 et 155 chevaux pour une consommation moyenne entre 4,7 à 5,0 litres au 100 km
2. 2 moteurs Diesel BlueHDi de 1,5 litres d’une puissance de 100 et 130 chevaux pour un appétit de 3,7 litres au 100 km
3. 1 moteur E-TENSE 100 % électrique équipé d’un moteur de 100 kW qui parvient à développer 136 chevaux et dont les batteries de 50 kWh offrent une autonomie théorique de 300 km

Le DS3 Crossback a un taux de rejet estimé à 97 à 100g/km pour le diesel. Pour sa déclinaison essence, ce taux est de 107 à 110 g/km.

Le DS3 Crossback propose 7 finitions avec un prix de départ à 27 100 euros, qui peut monter jusqu’à 46 200 euros avec son édition limitée « La Première ». Il s’agit des versions suivantes : Chic, So Chic, Performance Line, Performance Line+ , Grand Chic, La Première, en édition limitée et Business.

Les prix du DS3 Crossback varient selon la motorisation :
- Les prix du DS3 Crossback Chic vont de 23 500 euros pour la motorisation essence Puretech 100 ch à 27 500 euros pour la version diesel Blue HDi 130 ch.
- Le DS3 Crossback So Chic est proposée à des tarifs allant de 27 100 euros pour le modèle essence Puretech 100 ch à 31 100 euros pour le modèle diesel Blue HDi 130 ch.
- Le DS3 Crossback Performance Line est disponible à des prix compris entre 27 300 euros pour la version essence Puretech 100 ch, et 31 300 euros pour la version diesel Blue HDi 130 ch.
- Quant au DS3 Crossback Performance Line+, son prix va de 30 600 euros pour la version essence Puretech 100 ch, à 34 600 pour la version diesel Blue HDi 130 ch.
- Les tarifs du DS3 Crossback Grand Chic varient aussi selon la motorisation, allant de 32 800 euros pour la version essence Puretech 100 ch, à 36 800 euros pour celle dotée d’un moteur diesel Blue HDi 130 ch.
- Pour le DS3 Crossback Business, il est compris entre 28 600 euros pour la version essence Puretech 100 ch, et 32 600 euros pour celle équipée d’un moteur diesel Blue HDi 130 ch.
- Le prix est plus élevé pour l’édition limitée DS3 Crossback La Première, disponible uniquement en motorisation essence Puretech 155 ch au prix de 40 500 euros.
- Une version électrique, la DS3 Crossback E-Tense, est disponible à des prix compris entre 39 100 euros et 46 200 euros.

Numéro 6 : Le SUV Toyota RAV4

Quand on parle de SUV, on retrouve inévitablement dans ce classement le « Recreational Active Vehicle with 4-wheels drive » ou RAV4 pour faire court ! Le véhicule du constructeur japonais Toyota a traversé les époques puisque la première génération a vu le jour en 1994. Il s’agit d’ailleurs du SUV le plus vendu au monde !

Parvenu à sa cinquième génération, le Toyota RAV4 adopte une nouvelle plateforme, un nouveau look et des choix techniques atypiques. Il paraît étrangement plus imposant que ses prédécesseurs. Pourtant, la garde au sol a été rehaussée tandis que la ligne de toit abaissée de 1 cm. À bord, la finition a fait un bond en avant. Désormais, l’intérieur se dessine de manière rectiligne et massive à l’image des grosses commandes de climatisation.

Avec un prix qui démarre à 32 800 euros, le constructeur propose un moteur hybride et rien d’autre ! Le Toyota RAV4 est poussé par un gros moteur à cycle Atkinson de 2,5 litres développant 178 chevaux couplé avec un moteur électrique de 120 chevaux. Pour la version quatre roues motrices, un deuxième moteur électrique vient même s’ajouter à l’essieu arrière. Grâce à ce système, ce SUV est fier d’afficher une consommation modeste de 4,4 litres au 100 km et de 100 g/km pour ce qui est du taux d’émission de CO2.

Le SUV RAV4 Hybride cinquième génération se décline en 5 finitions :
- Le RAV4 Hybride Active, disponible à partir de 32 800 euros
- Le RAV4 Hybride Dynamic, à partir de 35 600 euros
- Le RAV4 Hybride Lounge, à partir de 41 500 euros
- Le RAV4 Hybride Collection, à partir de 42 850 euros
- Le RAV4 Hybride Business, la version dédiée aux professionnels, au prix de 38 650 euros pour le modèle à deux roues motrices, et de 40 700 euros pour celui à quatre roues motrices.

Numéro 7 : Le SUV Volkswagen Tiguan

Le SUV Volkswagen Tiguan est tout simplement le SUV le plus vendu en Europe avec 137 226 immatriculations au 1er semestre 2019.

Le Volkswagen Tiguan en est maintenant à sa seconde génération. Il affiche un dessin plus cossu que son aîné et se décline en deux versions, dont la longue Allspace qui fait l'intermédiaire avec le Touareg. Le Tiguan se révèle imposant pour un compact, mais malgré cette carrure, l’espace à bord reste confortable avec 1,5 mètre aux coudes. Le coffre de 615 litres passe sans effort à 1 655 litres en rabaissant la banquette.

Pour répondre aux exigences de tout un chacun, le constructeur allemand propose 7 motorisations avec 3 configurations essence et 4 Diesel :
- 2 moteurs essence TSI de 1,5 litres développant 130 et 150 ch
- 1 moteur essence TSI 4Motion de 2,0 litres d’une puissance de 180 ch
- 1 moteur Diesel TDI SCR 4Motion de 150 chevaux de 6 rapports
- 1 moteur Diesel TDI SCR 4Motion doté du à la fois du BlueMotion Technology et développant une puissance de 150 chevaux couplé à une boîte DSG 7 vitesses
- 1 moteur Diesel TDI SCR 4Motion d’une puissance de 190 ch
- 1 moteur Diesel biTDI SCR 4Motion atteignant les 240 ch

Le Volkswagen Tiguan a un taux d’émission de CO2 de 130 g/km pour sa version essence. Pour sa déclinaison diesel, ce taux est de 122 g/km.

La version de base Confortline est disponible à partir de 32 590€ alors que le haut de gamme Offroad, avec équipements de série, est accessible à partir de 46 815€. Pour la Allspace Confortline, comptez au minimum 38 250€ alors que la version Carat Exclusive démarre à 46 520€.

Le SUV Tiguan deuxième génération se décline en 5 versions :
- Le VW Tiguan Trendline, qui représente la version de série est disponible au prix de 26 690 euros avec moteur essence 1.5 TSI EVO 130 ch, de 31 000 euros avec moteur essence 1.5 TSI EVO 150 ch, et de 34 090 euros avec le moteur diesel 2.0 TDi de 150 ch.
- Le VW Tiguan Confortline est proposé à 31 940 euros avec la motorisation essence 1.5 TSI 130 ch, à 34 210 euros avec motorisation essence 1.5 TSI 150 ch, à 36 630 euros avec le moteur à essence 1.5 TSI EVO 150 ch DSG7. Côté diesel, le SUV Tiguan Confortline est commercialisé à 37 300 euros en motorisation 2.0 TDi 150 ch, à 39 450 euros en motorisation 2.0 TDi 150 ch DSG7, et à 40 970 euros avec moteur 2.0 TDi 4MOTION 150 ch.
- Le VW Tiguan Connect est proposé à 36 510 euros pour le moteur à essence 1.5 TSI EVO 150 ch DSG7. En motorisation diesel, cette version s’affiche aux prix respectifs 39 600 euros et 41 120 euros pour les motorisations 2.0 TDi 150 ch DSG7 et 2.0 TD1 4MOTION 150 ch.
- Le VW Tiguan Carat déjà dans le haut de la gamme, est commercialisé à 39 990 euros et 43 940 euros pour les motorisations essence 1.5 TSI EVO 150 ch DSG7 et 2.0 TSI 4MOTION 190 ch. Côté diesel, les tarifs sont respectivement de 40 930 euros, 43 080 euros, 44 600 euros et 46 780 euros pour les motorisations 2.0 TDi 150 ch, 2.0 TDi 150 ch DSG7, 2.0 TDi 4MOTION 150 ch et 2.0 TDi 4MOTION 190 ch.
- Le VW Tiguan Carat Exclusive, la version haut de gamme, est proposé en motorisation essence au prix de 42 650 euros avec moteur 1.5 TSI EVO 150 ch DSG7 et de 47 560 euros avec moteur 2.0 TSI 4MOTION 190 ch. Les tarifs en motorisation diesel sont respectivement de 43 500 euros avec moteur 2.0 TDi 150 ch, 45 650 euros avec moteur 2.0 TDi 150 ch DSG7, 47 170 euros avec moteur 2.0 TDi 4 MOTION 150 ch, et 50 400 euros avec le moteur 2.0 TDi 4MOTION 190 ch.

Numéro 8 : Le SUV Audi Q3

L’Audi Q3 revient en force avec un nouveau look. Sa nouvelle calandre Singleframe est dotée de larges entrées d'air avec son design octogonal. La voiture elle-même a gagné en longueur, en largeur et en hauteur, augmentant l’espace à bord. Cette nouvelle mouture est à la pointe de la technologie au niveau de la connectivité. L’Audi Q3 peut être reliée aux réseaux 4G, hotspot Wi-Fi et aux services Audi Connect. Elle offre également un écran tactile confortable de 10,1 pouces doté d’un système d'info-divertissement ultra complet.

Le constructeur propose 7 motorisations :
- 2 moteurs essence TFSI de 1,4 litres de 125 et 150 chevaux consommant entre 5,5 et 5,8 litres au 100 km
- 2 moteurs essence TFSI de 2,0 litres développant 180 et 220 chevaux pour une consommation moyenne de 6,7 litres au 100 km
- 3 moteurs Diesel TDI de 2,0 litres d’une puissance de 120, 150 et 184 chevaux dont la consommation se trouve entre 4,5 litres jusqu’à 5,3 litres au 100 km

Pour sa motorisation essence, l’Audi Q3 affiche un taux d’émission de CO2 de 155 g/km. Pour le diesel, il est de 153 g/km.

Audi propose le Q3 2019 à partir de 34 570 euros. La finition Design Luxe dépasse quant à elle les 42 670 euros.

Trois finitions sont disponibles :
- L’Audi Q3 Sportback : En motorisation essence, le prix de la version Q3 Sportback est de 37 330 euros avec moteur 35 TFSI 150 BVM6. Les versions diesel sont vendues à 42 260 euros et 42 360 euros pour les moteurs 35 TDI 150 STronic 7 et 35 TDI 150 BVM6 quattro.
- L’Audi Q3 Design affiche des tarifs en version essence sont de 40 230 euros et 50 360 euros pour les moteurs 35 TFSI 150 BVM6 et 45 TFSI 230 S tronic 7 quattro. La version diesel est à 45 160 euros avec le moteur 35 TDI 150 S tronic 7 et à 45 260 euros avec le moteur 35 TDI 150 BVM6 quattro.
- L’Audi Q3 S Line, le haut de gamme, s’affiche aux tarifs respectifs de 44 030 euros et 54 160 euros pour les motorisations essence 35 TFSI 150 BVM6 et 45 TFSI 230 S tronic 7 quattro. En motorisation diesel, les prix sont de 48 960 euros avec le moteur 35 TDI 150 S tronic 7 et de 49 060 euros avec le moteur 35 TDI 150 BVM6 quattro.

Numéro 9 : Le SUV Range Rover Evoque

Le SUV Range Rover Evoque a reçu le prix du plus bel intérieur lors de l'édition 2019 du Festival automobile international. Le nombre d’immatriculations au niveau mondial est exceptionnel avec plus de 772 000 exemplaires !

Baroudeur, chic et technologique, le nouveau Range Rover Evoque affiche des optiques avant plus effilées et des feux arrière qui se prolongent au niveau des ailes. L’élégance de son design extérieur lui confère un charisme indéniable.

À bord, la finition est tout simplement remarquable. La console centrale reçoit 2 écrans. La partie supérieure sert de GPS et de lecteur multimédia tandis que la partie inférieure est dédiée à la climatisation et aux modes de conduite.

Vendu à partir de 39 750 euros, l’Evoque est proposé avec six motorisations couplées à une hybridation légère récupérant l’énergie au freinage.

La version essence offre 3 moteurs TD4 de 2,0 litres puissants de 150, 180 et 240 chevaux. La consommation moyenne reste sobre, entre 5,4 et 6,2 litres au 100 km pour le plus puissant. Quant au taux de rejet de CO2, il ne dépasse pas la barre théorique de 163 g/km.

Du côté Diesel, le constructeur allemand propose 3 moteurs SI4, toujours de 2.0 litres boostés à 200, 249 et 300 chevaux. Ces moteurs ont un goût plus prononcé en carburant puisque la consommation au 100 km varie entre 7,7 jusqu’à 8,1 l ! Le taux de rejet de CO2 ne fait pas mieux avec des valeurs se trouvant entre 176 et 186 g/km.

Le nouveau SUV Range Rover Evoque est décliné en 5 finitions :
- Le Range Rover Evoque est disponible en motorisation essence aux prix respectifs de 45 650, 49 900 et 54 550 euros avec les moteurs P200 AWD BVA9, P250 AWD BVA9 et P300 AWD BVA9. En motorisation diesel, les tarifs sont respectivement de 39 350, 44 450, 46 650 et 50 500 euros avec les moteurs D150 4x2 BVM, D150 4x4 BVA9, D180 4x4 BVA9 et D240 AWD BVA9.
- Pour le Range Rover Evoque S, les prix en motorisation essence sont respectivement de 50 750, 54 350 et 58 950 euros avec les moteurs P200 4x4 BVA9, P250 AWD BVA9 et P300 AWD BVA9. En motorisation diesel, les prix sont, dans l’ordre, de 44 500, 49 700, 51 800 et 54 950 euros avec les moteurs D150 4x2 BVM, D150 4x4 BVA9, D180 4x4 BVA9 et D240 4x4 BVA9.
- Le Range Rover Evoque SE s’affiche aux tarifs respectifs de 56 000, 59 650 et 64 250 euros pour les modèles à essence P200 AWD BVA9, P250 AWD BVA9 et P300 AWD BVA9. En diesel, le SE est disponible aux tarifs de 55 000 euros avec moteur D150 4x4 BVA9, de 57 100 euros avec moteur D180 4x4 BVA9 et de 60 300 euros avec moteur D240 4x4 BVA9.
- Le Range Rover Evoque HSE, la version haut de gamme est proposée aux prix respectifs de 61 150, 64 700 et 69 300 euros avec les motorisations essence P200 4x4 HSE, P250 AWD BVA9 et P300 AWD BVA9. En motorisation diesel, les prix sont de 60 100 euros avec le moteur D150 4x4 BVA9, 62 200 euros avec le moteur D180 4x4 BVA9, et de 65 350 euros avec le moteur D240 4x4 BVA9.
- Le Range Rover Evoque First Edition est commercialisé à 68 600 euros pour la version diesel D180 4x4 BVA9, et à 71 100 euros pour la version essence P250 4x4 BVA9.

Numéro 10 : Opel Grandland X

Un autre Allemand se trouve en 10ème position des meilleurs SUV. Il s’agit du très sobre Opel Grandland X.

Assemblé dans l’usine PSA de Sochaux, et dans la ville allemande d’Eisenach à cause d’une saturation des capacités de production, l’Opel Grandland X se révèle élégant. Ce véhicule parvient à allier en même temps l’équilibre, l’agilité, le confort et surtout un excellent rapport qualité-prix. Inspiré de l’Opel Astra et de l’Opel Insignia, son design n’est pas aussi agressif que celui du Peugeot 3008, malgré une plateforme commune.

Sous le capot, l’Opel Grandland X abrite des moteurs PSA ! Ces derniers se déclinent en 4 versions :
1. un moteur essence PureTech de 1,2 litres d’une puissance de 130 chevaux affichant une consommation moyenne de 4,5 jusqu’à 6,3 litres au 100 km en fonction de la boîte de vitesse. Le taux de rejet de CO2 est de 109g/km à 127g/km.
2. un moteur Diesel Ecotec de 1,6 litres de 120 chevaux moins gourmand puisqu’il avale entre 3,5 et 4,7 litres au 100 km. Son taux de rejet CO2 est de 112g/km.
3. un moteur Diesel CDTI de 2,0 litres boosté à 177 chevaux qui consomme de 4,6 à 5,3 litres de carburant tous les 100 km. Il émet 128 g/km de CO2 au roulage.
4. un moteur Hybrid4 d’une puissance cumulée de 300 chevaux où les 200 chevaux proviennent du moteur essence et les 100 chevaux restants d’un moteur électrique. Son taux d’émission de CO2 est de 29 g/km.

Son prix d’entrée de gamme se situe à 23 400 euros alors que la version Hybrid Ultimate est disponible à partir de 44 000 euros.

Le SUV Grandland X est disponible en quatre finitions :
- L’Opel Grandand X Edition est proposée aux prix respectifs de 23 400 et 24 975 euros pour les motorisations essence 1.2 Turbo 130ch et 1.5 diesel 130 ch.
- L’Opel Grandand X Design Line s’affiche à 26 475 euros avec moteur essence 1.2 Turbo 130 ch, à 28 000 euros avec motorisation 1.5 Diesel 130 ch, et à 29 680 euros avec motorisation 1.5 Diesel 130 ch BVA8.
- Pour l’’Opel Grandand X Elite, les tarifs en motorisation essence sont de 28 500 euros avec le moteur 1.2 Turbo 130 ch, et de 32 240 euros avec le moteur 1.6 Turbo 180 ch BVA8. Les versions diesel sont vendues à 30 240, 31 700, et à 33 330 euros pour les motorisations 1.5 Diesel 130ch, 1.5 Diesel 130 ch BVA8 et 2.0 Diesel 177ch BVA8. La version Hybrid4 300 ch AWD BVA8 de l’Elite est à 41 330 euros.
- Pour l’Opel Grandand X Ultimate, il existe six motorisations : 1.5 diesel 130 ch, à 32 100 euros ; 1.5 diesel 130 ch BVA8, à 33 720 euros ; 2.0 diesel 177 ch BVA8, à 35 560 euros ; 1.2 essence turbo 130 ch, à 30 720 euros ; 1.6 essence turbo 180 ch BVA8 à 34 285 euros ; Hybrid4 300 ch AWD BVA8 à 44 560 euros.

Le classement des meilleurs SUV urbains

Par nature, un SUV urbain s’utilise au quotidien. Il est donc important qu’il réunisse plusieurs critères :
- l’habitabilité et le volume de coffre spacieux
- des équipements complets comme la climatisation automatique ou le régulateur de vitesse adaptatif
- le confort et la tenue sur route.

Si l’on se réfère à ces différents éléments, voici notre top 3 des meilleurs SUV urbains.

Numéro 1 : SUV Renault Captur

Avec un prix qui démarre à 18 000 euros, il n’est pas étonnant de trouver le SUV Renault Captur en première position puisqu’il a séduit plus de 67 000 Français. SUV le plus vendu derrière le Peugeot 3008 II, il s’impose sur le marché depuis son lancement en 2013. Un sans-faute pour la marque au losange avec son habitacle simple et agréable. Il offre de belles finitions, des coloris vifs, une esthétique inspirée de la Clio et son coffre de 377 à 455 l. La consommation reste sobre avec 5,4 litres au 100 km.

Numéro 2 : SUV Seat Arona

Vendue à partir de 16 900 euros, la Seat Arona est un SUV économique de bonne facture. Pour une consommation autour de 5 litres au 100 km, la marque espagnole parvient à réunir les trois critères précités sans aucune fausse note. Longue de 4,13 m et large de 1,78 m, elle offre un espace généreux à ses occupants. Ce SUV dispose en outre d’un grand coffre de 400 litres, banquette non rabattue. Pour plus de sécurité et de confort, il propose également des technologies comme la Connectivity Box, un chargeur à induction, un détecteur d’angles morts, ou encore un sound system Beats Audio d’excellente facture.

Numéro 3 : SUV Peugeot 2008

Impossible de détrôner la marque sochalienne, incontournable leader des ventes européennes du secteur. Commercialisé à partir de 21 750 euros, agréable à conduire et confortable, ce SUV compact de la marque au lion peut accueillir en tout confort une petite famille. Les assises s’enfoncent dans le plancher en rabattant la banquette pour faire place à un coffre spacieux de 1 194 l. Les adeptes de vide-greniers ne pourront qu’apprécier ! Toutefois, il s’avère un peu gourmand avec une consommation de 6 à 7,5 litres au 100 km en fonction de la motorisation.

Le classement des meilleurs SUV familiaux

Le trait caractéristique d’un SUV familial réside dans sa capacité à être modulable et spacieux pour accueillir toute une famille. Alternative intéressante au monospace, cette catégorie de SUV existe dans des versions pouvant aller jusqu’à 8 voire 9 places.

Numéro 1 : SUV Peugeot 5008

Grand frère du Peugeot 3008, le Sochalien 5008 tient également une place privilégiée parmi les grands avec un prix qui commence à 28 400 euros. Pouvant accueillir 7 adultes, il s’agit du SUV familial le plus confortable avec un look élégant en plus d’être modulable. L’un de ses points forts réside dans la sobriété du moteur qui ne demande que 5,1 à 5,6 litres au 100 km.

Numéro 2 : SUV Volkswagen Tiguan Allspace

Véritable moteur des ventes de la marque allemande, le Tiguan s’est vendu à plus de 137 200 exemplaires dans toute l’Europe. Il est considéré comme le SUV le plus fiable sur le marché avec un prix qui démarre à 38 250 euros. Sa version Allspace affiche 7 places spacieuses et un coffre volumineux pouvant atteindre les 1 775 l. Quant au moteur, il consomme en moyenne 4,9 à 6,5 litres au 100 km en fonction de la configuration.

Numéro 3 : SUV Nissan X-Trail

Le constructeur japonais marque un grand coup avec son Nissan X-Trail. En 2016, la gamme détient le record du SUV le plus vendu au monde avec 766 000 ventes ! Il a su se réinventer au fil des années en proposant notamment en option la transmission intégrale All-Mode 4x4-i. Il est disponible en version 5 ou 7 places avec un volume du coffre maximal de 1 996 l. La consommation en carburant tourne autour de 5,3 litres au 100 km en fonction de la motorisation.

Le classement des meilleurs SUV électriques

Nous vous proposons un top 3 des SUV 100% électriques. Ce classement n’intègre donc pas les versions hybrides qui combinent un moteur thermique traditionnel avec un moteur électrique.

Numéro 1 : SUV Hyundai Kona

Le groupe coréen Hyundai ne lésine pas sur les moyens en matière de recherche et développement, raison pour laquelle il parvient à percer remarquablement en matière de véhicules électriques. Avec ses lignes élégantes, le Kona est taillé dans des matériaux nobles qui assurent le confort de son habitacle. Il convient de souligner son autonomie jusqu’à 546 km en cycle NEDC, sa capacité à se recharger rapidement en 54 minutes et son prix qui démarre à 34 900 euros.

Numéro 2 : SUV Kia e-Niro

Ce SUV électrique du constructeur sud-coréen vise la séduction avec son système de freinage intelligent. Avec un prix agressif de 38 500 euros après déduction du bonus écologique, il offre de belles performances. Parmi ses atouts figure son niveau d’autonomie qui reste très intéressant, puisqu’il peut parcourir jusqu’à 455 km en cycle WLTP avec sa batterie de 64 kWh délivrant 204 chevaux. À cela s’ajoutent un volume de coffre généreux, un confort de conduite et un intérieur agréables, et un bon niveau d’équipements. Cerise sur le gâteau, cette voiture bénéficie d’une garantie de 7 ans qui couvre également les batteries.

Numéro 3 : SUV Audi e-tron

Il s’agit du tout premier véhicule 100% électrique de la marque aux anneaux. Suivant la norme WLTP, il dispose d’une autonomie de 359 km, pouvant grimper à 415 km en fonction de sa configuration. En plus de ses 360 chevaux sous le capot, il arbore également le look d’un SUV sportif. Le prix de ce SUV premium est de 83 880 euros.

Le classement des meilleurs SUV hybrides

Un moteur hybride combine un moteur essence ou Diesel avec un moteur électrique. Il est ainsi alimenté à la fois en carburant et en électricité. Il convient de souligner qu’il ne peut pas être rechargé sur secteur ou sur une borne de recharge telle une voiture 100% électrique. La recharge se faisant grâce aux accélérations et freinages, grâce au moteur thermique et au système de récupération de l’énergie cinétique.

Numéro 1 : SUV Kia Niro

Le SUV électrique Niro du constructeur sud-coréen Kia est un vrai citadin qui peut rouler en mode 100% électrique sur de courtes distances. Il passe de l’électrique au thermique de manière très discrète pour maintenir une consommation économique de 4 litres au 100 km. Ce SUV de qualité premium dans son design est proposé neuf aux alentours de 28 990 euros.

Numéro 2 : SUV Toyota C-HR

Il s’agit du meilleur SUV du constructeur japonais, qui est d’ailleurs réputé pour ses véhicules hybrides. Avec son design futuriste et agressif, le C-HR hybride est vendu à un prix tout à fait raisonnable de 26 300 euros. Il se démarque par sa mécanique tirée du Toyota Prius et consomme en moyenne 5,5 litres au 100 km.

Numéro 3 : SUV Lexus RX 450h

Lexus représente la division haut de gamme de Toyota. Le RX 450h est par conséquent un SUV de luxe. Il allie un bon agrément de conduite, un certain raffinement et des technologies avant-gardistes telles que le « Climate Concierge » et l’affichage tête haute. Avec une consommation de 5,8 litres au 100 km, le Lexus RX 450h est vendu à partir de 66 800 euros.

Le classement des meilleurs SUV sportifs

Vous l’aurez compris, si son nom « Sport Utility Vehicle » a une consonance sportive, les SUV ne sont pas tous sportifs ! Les SUV sportifs constituent un secteur à part entière. Ils ont pour spécificité d’être dotés d’une motorisation plus puissante couplée avec un système de freinage performant. Certains constructeurs généralistes disposent d’une branche dédiée comme Audi, avec sa gamme R8, Honda, et sa gamme NSX, ou Chevrolet avec la Corvette. Découvrez ci-dessous notre top 3 des meilleurs SUV sportifs.

Numéro 1 : SUV Jeep Grand Cherokee SRT8

SUV à 4 roues motrices, le V8 HEMI 6.4 litres développe une puissance de 468 chevaux ! Cette motorisation lui permet d'avaler le 0 à 100 km/h en 5 secondes à l'arrêt dans un vacarme ahurissant. Ce SUV américain est proposé à partir de 86 400 euros.

Numéro 2 : SUV Porsche Cayenne Turbo S

Le Cayenne a permis de doper les chiffres de ventes du constructeur de véhicules sportifs allemand Porsche. Il est doté d’un moteur V8 bi-turbo de 4.806 cm3, et d’une puissance de 550 chevaux qui lui permet d’exploser le 0 à 100 km/h en 4.8 s. Son tarif débute à 175 377 euros.

Numéro 3 : SUV BMW X6 M Competition

BMW s'est lancé dans le segment des SUV coupé avec le X6 depuis que son X5 a rencontré un franc succès pour ses capacités routières. Pour un prix de 148 200 euros, le constructeur allemand a doté le X6 M Competition d’un moteur V8 bi-turbo de 4,4 litres puissant de 625 chevaux. Le X6 M Competition est capable d’avaler le 0 à 100 km/h en seulement 3,8 s.

Le classement des meilleurs SUV pas cher

Ce top 3 regroupe les modèles de SUV neufs les moins chers à l’achat et les plus économiques à l’usage.

Numéro 1 : SUV Dacia Duster

Proposé à partir de 12 490 euros sur le site officiel du constructeur, le Dacia Duster est aujourd’hui l’un des fleurons du groupe Renault, que ce soit en matière de design ou de rapport qualité-prix. Il présente un design musclé avec ses ailes bombées et ses feux arrière en croix. Sans oublier qu’il s’agit du SUV qui consomme le moins en affichant du 4,4 litres au 100 km.

Numéro 2 : SUV Seat Arona

Nommé parmi les meilleurs du segment SUV urbain, la Seat Arona applique également une politique de prix très agressive. En effet, le constructeur espagnol applique un tarif qui débute à 16 900 euros pour ce SUV suréquipé, notamment en technologies pour la sécurité et le confort. Il est même possible d’en retrouver autour de 5000€ d’occasion. D’une puissance de 95 chevaux, son moteur Diesel de 1,6 litres TDI reste le plus économique en termes de consommation puisqu’il avale 5,2 litres au 100 km.

Numéro 3 : SUV Renault Captur

Encore un autre SUV du groupe Renault dans ce classement avec le modèle Captur. Il affiche un prix de 17 800 euros supplémenté d’un malus écologique de 65 euros puisqu’il rejette plus de 117 g de CO2 par kilomètre. La consommation en carburant reste toutefois l’un de ses points forts puisque son moteur Diesel 1,5 Dci ne demande que 3,7 litres de carburant aux 100 km.

Le classement des meilleurs SUV occasion

En matière de SUV d’occasion, il convient de prendre des précautions avant de se lancer puisqu’un véhicule de seconde main peut présenter des défaillances. Par conséquent, il convient d’orienter son choix sur des modèles réputés pour leur fiabilité.

Numéro 1 : Peugeot 3008

Le SUV 3008 de la marque au lion est une petite merveille technologique Son caractère affirmé et son esthétique digne d’un véhicule premium en font une vraie référence sur le marché. En plus d’être fiable, il dispose d’une bonne tenue de route. La conduite se révèle confortable, même sur de longs trajets. En occasion, ce SUV peut coûter entre 10 000€ et 20 000€ en fonction du kilométrage.

Numéro 2 : SUV Honda CR-V

Le CR-V est un SUV fiable, spacieux et fonctionnel et qui offre également une excellente tenue de route. Il s’agit d’un véhicule performant qui dispose de nombreux rangements astucieux. Les versions essence de ce SUV se révèlent intéressantes avec une consommation moyenne de 6,2 litres au 100 km. D’occasion, ce SUV peut se trouver aux environs de 30 000€, avec un très faible kilométrage.

Numéro 3 : SUV Volkswagen Tiguan

Le Tiguan est réputé pour sa fiabilité depuis 2011. Il combine tout ce que le constructeur allemand fait de mieux en matière de design et de sobriété. Considéré comme un SUV utilitaire avec sa déclinaison Allspace, il est proposé à partir de 27 000€ en occasion.

Le classement des meilleurs SUV essence

Pour ceux qui roulent peu, c’est-à-dire qui parcourent moins de 20 000 km par an et qui apprécient une vraie sensation de conduite sportive, les SUV essence restent la référence. Découvrez ci-dessous, les meilleurs SUV essence en termes de puissance.

Numéro 1 : Le SUV Jeep Grand Cherokee Trackhawk

Ce véhicule embarque sous le capot un moteur V8, 32 S, 6 166 cm3 qui développe une puissance brute de 707 ch. Il se démarque de ses concurrents, car il est plus puissant. Il est équipé d’une boîte de vitesse automatique à 8 rapports.

Numéro 2 : Le SUV Lamborghini Urus

L’Urus Lamborghini est proposée avec un moteur V8 4l biturbo de 650 ch et 850 Nm de couple. Cette voiture est capable d’atteindre les 0 à 100 km/h en 3,6 secondes. Sa vitesse de pointe est estimée à 305 km/h.

Numéro 3 : La Bentley Bentayga W12

Considérée comme l’un des SUV le plus luxueux sur le marché, la Bentley Bentayga W12 affiche également une puissance satisfaisante. Équipée d’un moteur W12 biturbo de 6 l, elle revendique une puissance égale à 608 ch soutenue par une boîte de vitesses automatique.

Numéro 4 : La Mercedes GLE (coupé) 63s

L’une des traditions qui se perpétuent chez Mercedes est de proposer des SUV avec un puissant moteur. Pour la Mercedes GLE (coupé) 63s, il s’agit d’un V8 de 5,5 l qui revendique une puissance de 585 ch. À noter toutefois que ce moteur sera prochainement remplacé par une nouvelle unité de 4 l.

Numéro 5 : Le Range Rover Sport SVR

Cette voiture propose sous le capot un moteur V8 de 5 l à compresseur identique à celui des Jaguar F-Type SVR. Elle revendique la même puissance de 575 ch que la BMW X5/X6 M. Elle embarque en outre une boîte automatique à 8 rapports.

Le classement des meilleurs SUV Diesel

Malgré la hausse du prix du gasoil, le diesel ne risque pas d’être mis au placard. Il a encore toute son utilité, surtout en ce qui concerne véhicules lourds comme les SUV, puisque les moteurs diesel leur permettent de limiter leur consommation de carburant. Les SUV diesel trouve encore preneur, notamment chez les personnes qui parcourent beaucoup de kilomètres. Voici notre classement des 5 SUV diesel qui consomment le moins.

Numéro 1 : Le SUV Renault Captur

En termes de consommation, le Renault Captur se positionne en tête de classement dans la catégorie des SUV qui fonctionnent au diesel. Sa consommation est estimée à 3,7 et 4,2 l/100km.

Numéro 2 : Le SUV Peugeot 2008

Il partage la deuxième place de ce classement avec la Nissan Juke et la Kia Stonic. Leur consommation respective est estimée à 4 l aux 100 km.

Numéro 5 : Le SUV Volkswagen T-Roc

Avec une consommation de 4,3 l/100km, la Volkswagen T-Roc occupe la cinquième place de ce classement.

Numéro 4 : Le SUV Seat Arona

Pour la Seat Arona, sa consommation au 100 km est estimée à 4,3 à 4,4 l, ce qui lui vaut la quatrième place dans ce classement.

Numéro 5 : Le SUV Dacia Duster

En dernière place, vous retrouverez la Dacia Duster. Elle consomme entre 4,4 et 4,7 l de carburant pour une distance de 100 km.

Comparatif des SUV les plus économiques en émissions de CO2

À l’heure de la prise de conscience écologie, la mode est la baisse du taux d’émission de CO2 des véhicules, les constructeurs ne cessent d’améliorer leurs voitures pour qu’elles polluent moins. Parmi les SUV, qui sont les véhicules les plus polluants du marché, découvrez ceux qui émettent le moins de CO2 et vous permettent ainsi d'échapper au malus écologique.

Le top 5 des SUV diesel les plus économiques en émissions de CO2

Considérés comme la nouvelle bête noire des écolos, les SUV diesel sont pointés du doigt à cause des particules fines émises par les moteurs diesel. Pour vous aider à choisir le SUV diesel le plus écologique, nous vous présentons ci-dessous les 5 SUV diesel les moins polluants du moment.

Numéro 1 : Le SUV DS3 Crossback

En matière d’émission de CO2, le DS3 Crossback affiche le taux le plus bas avec un rejet de 97 à 100 g/km pour sa version diesel.

Numéro 2 : Le SUV Toyota RAV4

En deuxième position des SUV les plus économiques en émission de CO2 se trouve la Toyota RAV 4. Elle a un taux de rejet de CO2 de 100 g/km.

Numéro 3 : Le SUV Renault Captur

Avec un taux de rejet de CO2 estimé à 106 g/km pour sa version diesel, la Renault Captur se classe à la troisième position des SUV les moins polluants.

Numéro 4 : Le SUV Peugeot 3008

Le Peugeot 3008 arrive à la quatrième place des SUV les moins polluants avec un taux de rejet estimé à 108 g/km pour la version diesel.

Numéro 5 : L’Opel Grandland X

Le cinquième SUV qui émet le moins de CO2 est l’Opel Grandland X. Il affiche un taux d’émission de CO2 de 119 g/km en diesel.

Le top 5 des SUV essence les plus économiques en émissions de CO2

Les SUV essence présentent un taux d’émission de CO2 plus élevés que d’autres types de véhicule comme les compactes. Certains d’entre eux ont néanmoins été conçus pour être plus écologiques. Voici notre sélection des 5 SUV essence qui rejettent actuellement le moins de gaz carbonique dans l’atmosphère.

Numéro 1 : Le SUV DS3 Crossback

Avec un taux d’émission de CO2 estimé à 107 à 110 g/km, la DS3 Crossback occupe la première classe de ce classement.

Numéro 2 : Le SUV Opel Grandland X

Dans sa version essence, l’Opel Grandland X affiche un taux de rejet de CO2 est de 113 g/km. Avec ce score, elle se positionne à la deuxième place.

Numéro 3 : Le SUV Peugeot 3008

Le taux d’émission de CO2 de la Peugeot 3008 pour sa version essence est de 115 g/km.

Numéro 4 : Le SUV Renault Captur

Le taux d’émission affiché pour la Renault Captur est de 128 g/km, ce qui lui vaut la quatrième place de ce classement.

Numéro 5 : Le SUV Toyota RAV 4

Affichant un taux d’émission de CO2 égal à 155 g/km, la Toyota Rav 4 se positionne à la cinquième place de ce classement.

Le top 5 des SUV électriques

En termes de SUV écologiques, les SUV électriques font figure des bons élèves. Découvrez les 5 meilleurs SUV électriques, qui sont aujourd’hui les plus respectueux de l’environnement.

Numéro 1 : Le SUV DS3 Crossback électrique

Pour sa version électrique, la DS3 Crossback e-tense affiche le taux d’émission CO2 le plus bas avec 0g/km. Elle est animée par un moteur de 100 kWh soit 136 ch de puissance et 260 Nm de couple.

Numéro 2 : Le SUV Audi e-tron

Avec une puissance nominale de 360 ch et un couple maxi de 561 Nm, le taux d’émission de CO2 de l’Audi e-tron est également estimé à 0 g/km.

Numéro 3 : Le SUV Peugeot e-2008

Ce véhicule embarque sous le capot une batterie d’une capacité de 50 kWh positionnée de façon à préserver l’espace à bord. Avec une autonomie de 320 km WLTP, il offre une expérience de conduite zéro émission.

Numéro 4 : Le SUV Volvo XC40 Recharge

Il s’agit du premier SUV tout électrique de la marque. Sa motorisation est exclusivement électrique. Avec une autonomie de 400 km, il peut franchir les 0 à 100 km/h en 4,9 secondes. La XC40 Recharge ne rejette aucun CO2 au roulage.

Numéro 5 : Le SUV Hyundai Kona EV

La Hyundai Kona E embarque sous son plancher une batterie de 64 kWh. La Kona électrique a une puissance de 204 ch pour tracter ses 1 760 kg. Il s’agit d’un véhicule zéro émission.

Le top 5 des SUV hybrides les plus économiques en émission de CO2

Les SUV hybrides représentent une excellente alternative pour réduire la consommation en carburant et donc l’émission de gaz carbonique. Afin de vous aider à faire le choix entre les SUV hybrides les plus écologiques, voici notre liste des 5 SUV hybrides les moins polluants du marché.

Numéro 1 : Le SUV Toyota RAV4 Plug-in Hybrid

Ce véhicule est équipé d’un accumulateur d’une capacité de 17,8 kWH lui permettant de rouler jusqu’à 65 km en mode zéro émission sur un cycle mixte WLTP.

Numéro 2 : Le SUV Peugeot 3008 Hybrid 4

La 3008 Hybrid4 est capable de parcourir une distance de 59 km en mode zéro émission grâce à une batterie lithium-ion de 13,2 kWH. Avec une puissance de 300 ch, son taux de rejet de CO2 n’est que de 29 g/km.

Numéro 3 : Le SUV Mitshubishi Outlander PHEV

Ce véhicule est animé par des motorisations électriques et essence performantes. Il affiche un taux d’émission de CO2 de 40 g/km. Son moteur thermique s’enclenche silencieusement dès que la batterie du véhicule le requiert.

Numéro 4 : Le SUV Volvo XC60 Twin Engine

La Volvo XC60 dispose d’un moteur essence 4 cylindres d’une puissance de 303 ch suppléés par un moteur électrique de 87 ch pour un total de 390 ch. Avec une consommation de 1,8 l/100km, elle affiche un taux d’émission de CO2 égal à 42 g/km.

Numéro 5 : Le SUV Mercedes GLC hybride rechargeable

La Mercedes GLC Hybride embarque sous son plancher un moteur essence de 155 kW combiné avec un bloc électrique de 85 kW soit 211 et 116 ch. Avec une vitesse de pointe estimée à 235 km/h, elle franchit les 0 à 100 km/h en 5,9 secondes. Les émissions de CO2 de ce SUV sont de 51 à 70 g/km.

Le comparatif des SUV hydrogène

Les véhicules à hydrogène sont certainement l’avenir des voitures « propres ». Ils ont l’avantage de n’émettre aucun gaz à effet de serre ou d’autres polluants. Leur autonomie est également supérieure. Leur déclinaison en SUV n’est pas encore disponible sur le marché, seuls des prototypes étant actuellement proposés par les constructeurs.

Numéro 1 : Le SUV Hyundai Nexo

Il pourrait s’agir du SUV du futur. La Hyundai Nexo dispose de 3 réservoirs pour emmagasiner l’hydrogène. Elle revendique une puissance de 163 ch et 402 Nm de couple. Les 0 à 100 km/h sont atteints en 9,5 secondes. Cette voiture peut atteindre une vitesse maximale de 160 à 179 km/h.

Numéro 2 : La BMW i-Hydrogène

C’est en réalité une BMW X5 qui a bénéficié de retouches de la part du constructeur. Elle dispose de jantes qui lui sont spécifiques. Aucune information n’a encore été communiquée par la marque concernant le groupe motopropulseur de ce SUV à hydrogène. Une production en série de ce véhicule basé sur le X5 sera lancée d’ici 2022.

Numéro 3 : Le SUV Opel HydroGen 4

Ce véhicule peut rouler même à des températures inférieures à zéro degré. Il est équipé d’un moteur électrique synchrone dont la puissance est estimée à 73 kW. Il peut atteindre les 0 à 100 km en 12 secondes. La vitesse maximale qu’il peut franchir est de 160 km/h. Sa batterie de 1,8 kWh lui permet d’emmagasiner l’énergie du système de freinage régénératif. Ses 3 réservoirs constitués de fibres de carbone peuvent contenir jusqu’à 4,2 kg d’hydrogène à une pression de 700 bars. Il affiche une autonomie de 320 km. Il est également doté d’une pile à combustible utilisant 440 cellules.

Numéro 4 : Le SUV Mercedes GLC F-Cell

Il s’agit d’un SUV à hydrogène et batterie électrique. Il se différencie d’un GLC thermique par ses touches de bleu sur quelques parties de la carrosserie. Autres points de différenciation avec les modèles thermiques, la mention F-Cell sur la calandre et le badge EQ Power sur les ailes. Dotée d’un réservoir de 4,4 kg d’hydrogène, la GLC F-Cell affiche une autonomie de 437 km . Elle dispose de quatre modes de motorisation à savoir le F-Cell, de l’hydrogène pur, l’hybride, associant hydrogène et électricité ainsi qu’un modèle 100 % électrique.

Conclusion de notre comparatif des SUV

Si depuis des décennies la berline était devenue la norme, le SUV a su s’imposer ces dernières années comme le type de véhicule le plus porteur pour les constructeurs automobiles. Qu’ils soient citadins, sportifs, compacts, familiaux ou encore de luxe, les SUV répondent aujourd’hui à tous les besoins et toutes les envies des consommateurs. Alors pensez à prendre votre temps et à faire jouer la concurrence pour trouver le SUV le plus adapté à vos besoins et à votre budget !