Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
img_bloc_top
C Mon Mag

Webzine d’inspiration pour tous vos projets : de la rénovation de votre maison à l’achat d’une voiture, en passant par les économies d’énergie. Laissez-vous guider !

article-Automobile

Jeune conducteur, assurer sa première voiture

Assurer sa première voiture

Vous avez le permis en poche depuis moins de trois ans et projetez d'acquérir une voiture ? Bienvenue dans le club des « jeunes conducteurs » ! Quel que soit votre âge, à défaut d’assurance au cours des trois dernières années, vous en faites également partie aux yeux des compagnies d’assurance. Ce qu’il faut savoir pour assurer sa première voiture.

Assurer sa voiture, une obligation légale

La garantie responsabilité civile (RC) est le niveau d’assurance minimal obligatoire pour prendre la route. Cette garantie, dite « au tiers », ne couvre que les dommages physiques et matériels que vous pourriez causer aux autres. Sa souscription est justifiée par un certificat d’assurance (ou vignette) que vous devez apposer sur le pare-brise de votre véhicule.

Choisir un niveau de garantie adapté

Pour une meilleure protection, cette assurance minimale peut être complétée par des garanties facultatives qui, bien sûr, renchérissent le montant des cotisations. La garantie conducteur, par exemple, couvre les dommages corporels si vous êtes blessé, quelle que soit votre responsabilité, et la garantie dommages « tous risques » protège votre véhicule dans de multiples circonstances, variables selon les compagnies. D’autres options peuvent être souscrites, comme l’assurance contre le vol, le bris de glace…

Comprendre les critères de tarification

Outre les garanties choisies, le montant de votre prime d’assurance va dépendre des caractéristiques du véhicule : marque, puissance, version, année de mise en circulation… Le profil du conducteur est également considéré et la plupart des assureurs appliquent une surprime aux jeunes conducteurs. Celle-ci ne peut dépasser 100 % de la cotisation de base de l’assurance RC. Elle est ensuite réduite de moitié par année sans accident.

Anticiper avec la conduite accompagnée

Si vous avez opté pour l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), c’est un bon plan. Vous bénéficiez automatiquement d’une réduction de 50 % de la surprime. Attention : la conduite supervisée et la conduite encadrée n’offrent pas cet avantage. Et si vous avez été assuré comme conducteur secondaire pendant trois ans, par exemple sur le contrat d’assurance de vos parents, bingo ! vous n’aurez pas de surprime à payer.

Comparer les prix, la bonne conduite

Sur les sites internet des compagnies d’assurance, il est facile de demander des devis et de souscrire en ligne. Outre comparer les prix, lisez attentivement les conditions générales des propositions de contrat, regardez les niveaux de garantie et les clauses d’exclusion. N’hésitez pas à négocier auprès de la compagnie d’assurance de vos parents. Et si vous conduisez rarement, il peut être avantageux de souscrire une assurance au kilomètre (ou Pay as You Drive).

FICHE PROJET - Les étapes de souscription d’une assurance auto

img_module_ficheprojet
Etape 1 :

comparer les offres de plusieurs compagnies d’assurance.

Etape 2 :

réunir les pièces nécessaires, généralement :

  • copie d’une pièce d’identité
  • justificatif de domicile ;
  • copie du permis de conduire ;
  • copie du certificat d’immatriculation du véhicule ;
  • relevé d’identité bancaire.

Etape 3 :

les envoyer à la compagnie d’assurance choisie qui vous retournera une proposition de contrat.

Etape 4 :

vérifiez-la et retournez-la datée et signée à la compagnie d’assurance. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours francs si vous avez contracté par Internet ou téléphone (7 jours dans les autres cas).

Etape 5 :

à réception, collez votre attestation d’assurance sur le pare-brise, vous pouvez rouler !