Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
img_bloc_top
C Mon Mag

Webzine d’inspiration pour tous vos projets : de la rénovation de votre maison à l’achat d’une voiture, en passant par les économies d’énergie. Laissez-vous guider !

logo
article-Automobile

Prime à la conversion : Interview d’un responsable de la DGEC

Prime à la conversion: Interview d’un responsable de la DGEC– C Mon Mag

Le dispositif de la prime à la conversion a été revu en janvier 2018, retrouvez l’interview de Cédric Messier, chef du bureau des voitures particulières à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), qui nous détaille le bilan de ce dispositif et rappelle les conditions pour en bénéficier.

C MON MAG

Zoom sur la prime à la conversion

Avec le plan climat, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire souhaite assainir le parc automobile français, en mettant fin à terme à la circulation de véhicules polluants.

La prime à la conversion (anciennement “prime à la casse”) vient en complément du bonus écologique. Elle s’adresse à tous les particuliers, auxquels vont pouvoir s’ajouter en 2018 les véhicules professionnels des artisans, par exemple. Pour bénéficier de cette prime, il faudra répondre à un certain nombre de critères, notamment le type de véhicule mis à la casse, à savoir les diesels fabriqués avant 2001 ou essence fabriqués avant 1997 et celui qui le remplace, certifié qualité de l’air 1 ou 2.

L’achat de véhicules hybrides et électriques rentre ainsi dans le dispositif.

Nous sommes allés à la rencontre de Cédric Messier, chef du bureau des voitures particulières à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), détaille le bilan positif de ce dispositif et rappelle les conditions pour en bénéficier. Retrouvez également notre simulateur de prime à la conversion.

Plus d’informations sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire.