Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
img_bloc_top
C Mon Mag

Webzine d’inspiration pour tous vos projets : de la rénovation de votre maison à l’achat d’une voiture, en passant par les économies d’énergie. Laissez-vous guider !

article-Automobile

Je suis passé à un véhicule hybride

Un véhicule hybride

C Mon Mag est parti à la rencontre d’un conducteur de voiture hybride. Celui-ci nous donne ses impressions sur ce type de véhicule.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je m’appelle Roger, j’ai 48 ans et je roule en Hybride depuis maintenant 3 ans. J’utilise mon véhicule sur tous types de routes tout au long de l’année, et pendant les vacances.

Pourquoi vous êtes-vous orienté vers un véhicule hybride ?

Initialement, je possédais un véhicule diesel classique. Lorsque j’ai voulu changer de voiture, après évaluation de toutes les offres, je me suis rendu compte que l’hybride était le meilleur compromis, au niveau économique et environnemental.

Dans votre entourage, des individus possédaient-ils déjà une voiture hybride ?

Non, personne.

Comment avez-vous choisi votre modèle ?

Il y a deux types de voitures hybrides, celles que l’on doit recharger, et celles qui se rechargent de manière autonome. Désirant un véhicule qui se recharge seul, ce critère a limité mon éventail de choix, il ne restait alors plus que deux constructeurs qui en proposaient : Honda et Toyota.

Pourquoi avoir choisi un véhicule qui se recharge seul ?

Je ne voulais pas être dépendant des stations de rechargement. C’était surtout une question de confort d’utilisation.

Comment vous êtes-vous renseigné concernant le choix de votre véhicule ?

Je me suis d’abord documenté sur internet, puis je suis allé en concession comparer les modèles, à la fois chez Honda puis Toyota, c’est là que mon choix final s’est opéré.

Quels arguments vous ont décidé entre ces deux marques ?

Le design de la voiture ainsi que les options proposées m’ont fait pencher pour Toyota. De plus, à l’époque de l’achat, Toyota doublait le bonus écologique.

A quelle hauteur avez-vous pu bénéficier d’aides ou d’avantages à l’achat de votre véhicule hybride ?

J’ai pu bénéficier de 6000€ de bonus écologique, sans reprise de mon ancien véhicule que j’ai vendu seul.

Comment avez-vous équipé votre véhicule ?

Je l’ai équipé avec toutes les options disponibles : la caméra de recul, le détecteur de franchissement de lignes blanches, l’aide au stationnement, etc.

Ce véhicule hybride a-t-il nécessité une adaptation au niveau de votre conduite ?

Pour que le véhicule soit vraiment économique, il faut adopter une conduite plus souple, l’hybride vous invite à adopter une conduite plus douce. Sinon il y a le mode thermique, le véhicule possède alors 136 chevaux et s’avère être très puissant. Il y a aussi un mode tout électrique sur 3 ou 4 kilomètres mais je ne l’ai jamais utilisé.

Aujourd’hui êtes-vous toujours aussi satisfait de ce choix pour l’hybride ?

Au début, j’avais quelques doutes, mais je ne reviendrai pas à un véhicule thermique. Les satisfactions de l’hybride sont au-dessus de mes attentes initiales. C’est beau, économique et confortable. En dessous de 50 Km/h, le véhicule passe en tout électrique et ne fait aucun bruit, c’est impressionnant compte tenu du gabarit de ce dernier…en ville il attire le regard.

Quel entretien ce type de véhicule nécessite-t-il ?

Mon véhicule nécessite nettement moins d’entretien qu’un véhicule thermique classique. Le moteur thermique d’une hybride étant plus petit, exceptée une vidange, l’entretien est minime et il y a moins de pièces à réviser. Cela a vraiment été la bonne surprise, je ne m’y attendais pas.

L’économie réalisée par des frais d’entretien moins élevés est-elle rattrapée par un prix d’achat plus élevé ?

En effet le prix affiché est supérieur, mais avec le bonus écologique, le véhicule m’est revenu moins cher qu’un véhicule traditionnel.