Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
img_bloc_top
C Mon Mag

Webzine d’inspiration pour tous vos projets : de la rénovation de votre maison à l’achat d’une voiture, en passant par les économies d’énergie. Laissez-vous guider !

article-Maison

Agrandir sa maison à moindre coût

agrandir sa maison à petit prix

Vous vous sentez un peu à l’étroit dans votre maison ? Avant de la revendre contre une plus grande, étudiez toutes les solutions pour gagner de l’espace ! Sur la terrasse, sur le balcon, sur les côtés, et même vers le ciel !

Pourquoi pas une véranda ?

Transformez votre balcon ou votre terrasse en pièce à vivre avec une véranda ! Pour moins de 20 m2 de surface d'emprise au sol et 40 m2 de surface de plancher, il suffit de faire une déclaration de travaux aux services d’urbanisme de votre commune, et vous pourrez immédiatement engager le chantier. Au-delà, il vous faut un permis de construire. Les mêmes critères de superficie s’appliqueront pour l’ajustement de vos impôts locaux : en dessous de 20m2, aucune incidence sur votre budget fiscal, au-delà plusieurs taxes locales peuvent s’appliquer.
Pour que votre véranda soit vraiment agréable à vivre, équipez-la d’un système de climatisation réversible car on a vite froid en hiver et (très) chaud en été derrière la verrière. Pensez aussi à sécuriser votre véranda avec un système de fermeture anti-effraction.
Temps d’installation pour une véranda de moins de 20 m2 : 1 mois Temps d’installation pour une véranda de plus de 20 m2 : 1 à 3 mois pour l’obtention du permis de construire puis 1 à 2 mois de construction.
Budget : 800 € à 3000 €/m2

Une extension pour la maison ?

Et si vous faisiez construire une extension sur un mur extérieur de la maison pour gagner tout de suite une ou plusieurs pièces supplémentaires, sur un ou plusieurs étages ? Si votre projet n’excède pas 40 m2, une simple déclaration de travaux et vous pouvez vous lancer. Au-delà, le permis de construire est obligatoire. Faites appel à un architecte qui élaborera les plans en cohérence avec le style de votre habitation d’une part et avec les possibilités de relier vos systèmes électriques, de chauffage et d’eau, d’autre part. Il pourra aussi être le maître d’ouvrage et coordonner tous les artisans qui interviendront dans la construction de l’extension.
L’extension est considérée par le fisc comme une augmentation de la surface habitable qui doit donc être déclarée et entre dans le calcul de la taxe foncière. L’assureur aussi considèrera l’extension dans la réévaluation de votre multirisques habitation.
Temps de construction pour une extension de moins de 40 m2 : 3 à 6 mois selon la disponibilité des artisans.
Temps de construction pour une extension de plus de 40 m2 : 1 à 3 mois pour l’obtention du permis de construire puis 3 à 6 mois de construction selon la disponibilité des artisans.

Votre toit en a sous le capot !

Rehausser votre toit pour créer des espaces à vivre dans les combles, c’est possible et c’est même LA solution si la pente de votre toit est inférieure à 30°. Si la nouvelle surface que vous allez dégager en rehaussant votre toit est inférieure à 20 m2, pas besoin de permis de construire. Au-delà, c’est un passage obligé. Le même critère de surface s’applique sur l’évolution de votre taxe foncière : en dessous de 20 m2, pas d’augmentation ; au-delà, vos impôts locaux seront réévalués.
Les artisans experts de la surélévation du toit vont démonter votre toit pour installer par le dessus de nouvelles pannes de support de la toiture. Ils vont ensuite procéder aux opérations d’isolation puis installer un bardage. Une fois la rehausse du toit terminée, ils peuvent aussi se charger, avec des artisans partenaires, de l’aménagement intérieur : construction de planchers, escaliers, ralliement à votre système électrique et de chauffage…
Temps de chantier : 8 à 12 semaines
Budget hors aménagement : 1000 €/m2
Budget avec aménagements (planchers, escaliers, etc.) : 1500 €/m2

FICHE PROJET - Surélever le toit pour gagner une surface de 20 m2

img_module_ficheprojet
Temps

8 semaines de chantier

Budget

30 000 €

Les grandes étapes

Etape 1 : autorisation de travaux.
Etape 2 : démontage des tuiles et ouverture du toit.
Etape 3 : pose des pannes de support de toiture.
Etape 4 : isolation.
Etape 5 : bardage.
Etape 6 : ralliement au système électrique et de chauffage.
Etape 7 : aménagement des planchers et escalier d’accès.