Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
La voiture electrique en 2021

C Mon Mag

article-Automobile

Quelle voiture électrique choisir en 2021 ? Le guide pour tout savoir !

Avec les mesures incitatives du gouvernement et le déploiement continu de nouvelles bornes de charge publiques et privées, la voiture électrique représente une alternative avantageuse aux véhicules thermiques. Les constructeurs automobiles se sont également fixés comme objectifs de multiplier les modèles électriques et d’améliorer les performances de ces derniers.

Les prix des voitures électriques, deviennent plus abordables qu’auparavant, d’où une progression continue des ventes. Privilégier la mobilité verte est nécessaire pour atteindre les objectifs climatiques à terme et en particulier la neutralité carbone en 2050. Envisagée par le pouvoir exécutif, l’interdiction des ventes de véhicules thermiques neufs à partir de 2040 justifie plus que jamais la nécessité de réfléchir à l’adoption d’une auto électrique. Enfin, il ne faut pas oublier les avantages purement techniques, comme l’absence de bruit ou encore la facilité de conduite. 

Toutes ces raisons font de la voiture électrique un choix d’avenir si vous souhaitez acquérir un nouveau véhicule prochainement. Mais avec une offre de plus en plus diversifiée, quelle voiture électrique choisir ? Petite citadine, berline routière, SUV, l’électrique couvre maintenant toutes les catégories de véhicules. Voici un guide complet pour vous aider à faire votre choix afin de trouver la voiture électrique qui vous correspond.

Temps de lecture : 40 minutes

#L'autoQu'ilMeFaut - C’est parti !
header-ve

Pourquoi choisir une voiture électrique ?

Opter pour une voiture électrique offre plusieurs avantages. Au-delà de l’aspect écologique, l’utilisation de ce type de véhicule présente aussi un intérêt particulier pour le conducteur en termes d’agrément de conduite et de confort d’utilisation. Par ailleurs, les mesures incitatives, comme le bonus écologique ou le superbonus, encouragent l’achat d’une voiture électrique.

Quels avantages pour le conducteur ?

Voici les principales qualités d’une voiture électrique en matière de confort d’utilisation :
- Une voiture électrique se conduit plus facilement, car elle n’est pas équipée d’une boîte de vitesses. Les seniors comme les jeunes conducteurs, mais aussi tous ceux qui recherchent un confort de conduite, seront à l’aise au volant de ce type de véhicule.
- Elle offre un meilleur confort acoustique. Elle est propulsée par un ou deux moteurs électriques qui sont beaucoup plus silencieux que les moteurs thermiques.
- Son autonomie s’améliore de plus en plus, convenant parfaitement à un usage urbain et même dorénavant sur route.
- Les moteurs électriques des modèles actuels sont plus puissants tout en consommant moins d’énergie.
- Il est possible de charger les batteries de sa voiture électrique chez soi ou avec une borne de charge publique.
- Le temps de chargement est raccourci et la charge rapide s’avère efficace.
- Une voiture électrique n’est pas difficile à démarrer, même en hiver, car son moteur fonctionne d’une manière différente de celle d’un moteur à essence ou diesel.
- Elle ne nécessite pas de frais d’entretien tels qu’une vidange, un changement de filtre à essence ou autre.
- Il est possible d’installer une borne de charge chez soi même pour les conducteurs habitant en copropriété.
- Un véhicule électrique est plus économe en termes de consommation énergétique. Charger la batterie revient trois fois moins cher qu’un plein d’essence ou de gasoil et il faut entre 2 et 3 euros pour faire 100 km.
- Enfin, l’offre du marché des voitures électriques s’étoffe et les prix sont adaptés à chaque budget.

tesla

Les aides à l’achat

Le gouvernement, à travers les aides à l’achat, facilite l’acquisition d’un véhicule électrique neuf. Ainsi, la voiture électrique devient accessible à tous les ménages. Vous pouvez bénéficier d’un bonus écologique dont le montant varie en fonction du prix. Mieux, un superbonus peut vous être accordé pour le remplacement d’un vieux véhicule par un neuf fonctionnant à l’électricité. Le montant du superbonus, plus connu sous le terme PAC ou « prime à la conversion » est également variable selon que vous utilisiez ou non le véhicule pour vous rendre au travail. La distance parcourue quotidiennement influera sur le montant de la PAC.

Voici les montants des aides de l’Etat pour l’achat d’une voiture électrique neuve :

- Pour un prix d’achat inférieur à 45 000 euros, le bonus écologique correspond à 27 % du prix, avec un plafond de 6 000 euros ;
- Entre 45 000 euros et 60 000 euros, le bonus est de 3 000 euros au maximum ;
- Au-delà de 60 000 euros, le bonus de 3 000 euros n’est accordé qu’aux acquéreurs d’utilitaires électriques.

La prime à la conversion, quant à elle, peut monter jusqu’à 2 500 euros. Ainsi, vous pouvez bénéficier jusqu’à 8 500 euros d’aides de l’État pour acheter votre voiture électrique. Par ailleurs, le gouvernement élargit ses aides incitatives en accordant aux particuliers un crédit d’impôt sur l’achat et l’installation d’une borne de charge électrique privée. Pour en bénéficier, la pose de la prise doit être effectuée par un professionnel RGE ou « reconnu garant de l’environnement ».

Cependant, pour des raisons budgétaires, l’État a décidé de baisser progressivement le montant du bonus écologique dans les prochaines années.

L’impact environnemental de la voiture électrique

Rouler en voiture électrique est également bénéfique pour l’environnement :

- Pas d’émission de gaz à effet de serre, ce qui permet d’atteindre dans de meilleures conditions l’objectif zéro carbone ;
- Réduction de l’impact environnemental en favorisant l’abandon des ressources fossiles polluantes ;
- Pas de nuisances sonores dans les rues ;
- Les batteries d’un véhicule roulant à l’électricité sont désormais recyclables à 80 % et les recherches actuelles visent à les rendre 100 % recyclables.

Les batteries et le chargement d’une voiture électrique

Batterie, autonomie et chargement sont des points importants à connaître au moment de l’achat d’une voiture électrique neuve. L’autonomie d’une voiture électrique dépend avant tout de la qualité de ses batteries. Ces dernières sont un élément-clé d’un véhicule électrique et les technologies employées pour leur fabrication les rendent plus ou moins performantes. Le respect de leur cycle de chargement contribue à leur durabilité, sans oublier la nécessité de les charger avec des équipements appropriés. Il convient de savoir que chaque voiture électrique vendu sur le marché doit obtenir le cycle d’homologation WLTP qui indique leur autonomie – exprimée en kilomètres – « au plus près de la réalité ».

Bon à savoir WLTP : Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure, correspond à l’autonomie d’une voiture électrique telle que l’annonce officiellement le constructeur. Il s’agit d’une série de tests à laquelle est soumise la voiture pour déterminer son autonomie globale.

La batterie

La batterie fournit l’énergie nécessaire à la motorisation d’une voiture électrique. Elle est le plus souvent de taille imposante, et son poids représente une part importante de celui du véhicule. Il peut y avoir une ou plusieurs batteries dans un véhicule électrique, selon le modèle. Afin d’offrir une autonomie suffisante, la batterie doit avoir des caractéristiques propres. Elle fait ainsi appel à des composants spéciaux, comme le Lithium-Ion et d’autres métaux tels que le nickel ou encore le cobalt. Plusieurs types de batteries existent sur le marché. Celles au lithium-ion sont les plus communément utilisées sur les modèles vendus sur le marché.

Néanmoins, de nouvelles générations de batteries sont actuellement en développement. Non seulement leur coût de production est moindre, mais elles durent plus longtemps. Les batteries à base de phosphate et de fer par exemple sont prévues pour supporter entre 2 500 et 3 000 cycles de charge.

Comme tout dispositif, les batteries d’une voiture électrique deviennent moins performantes au fil des chargements. Leur durée de vie est estimée entre 8 et 10 ans pour un usage classique. Cette longévité diminue si la voiture est utilisée fréquemment.

Le prix des batteries constitue une partie non négligeable des tarifs de vente d’une voiture électrique. En effet, un budget de 8 000 à 10 000 euros est à prévoir pour l’achat d’une batterie. Heureusement, cette part est prise en charge par le bonus écologique et la prime à la conversion. Toutefois, leur coût de production baisse, et conséquemment, leurs prix. Cela explique aussi en partie la tendance à la baisse des prix des voitures électriques. Les batteries bénéficient en général d’une garantie de 8 ans.

La location se présente comme une alternative à l’achat d’une batterie. La plupart des constructeurs de voitures électriques proposent cette option avec leurs modèles. 

Le chargement

Il faut charger régulièrement les batteries pour pouvoir utiliser votre véhicule au quotidien, voire moins fréquemment. En effet, le chargement contribue aussi à l’entretien des accumulateurs, sans oublier qu’il est déconseillé de les mettre à plat. Une décharge complète ou majeure risque de les détériorer plus rapidement.

Pour charger les batteries d’une voiture électrique, il existe plusieurs possibilités :
- À partir d’une borne de charge publique ;
- En utilisant une borne de charge à installer dans votre garage, aussi appelée Wallbox ;
- Sur une borne de chargement rapide ;
- À partir de la prise murale domestique pour une charge lente.

L’élargissement du réseau de points de charge fait partie des priorités des pouvoirs publics. Ainsi, le réseau actuel compte environ 28 000 bornes de charge publiques. Le gouvernement prévoit de porter ce nombre à 100 000 d’ici 2022 pour un parc de voiture électrique qui devrait atteindre le million à la même période. 

Chaque voiture électrique est équipée d’une prise pour le chargement de sa batterie. Les spécificités de cette prise ne sont pas les mêmes d’un constructeur à l’autre. La prise type 2 est la plus répandue, notamment chez les particuliers qui installent une Wallbox chez eux. Elle offre une puissance de charge allant jusqu’à 43 kW. La prise CHAdeMO, quant à elle, permet une charge rapide en courant continu, ce qui requiert la présence d’une autre prise de chargement en courant alternatif. Ce standard venu du Japon est surtout présent sur les voitures Nissan, Peugeot, Renault, ou encore Mitsubishi, entre autres. Les constructeurs européens et américains ont eux aussi lancé un standard équivalent au CHAdeMO, la prise type Combo ou CCS pour charge rapide. Le Combined Charging System évite l’emploi de deux prises. Il associe dans une seule prise le chargement en courant continu et la charge de type 2 en courant alternatif.

Pour installer une prise Wallbox chez vous, il faut prévoir un budget compris entre 600 et 1 000 euros pour l’achat. Les frais d’installation par un professionnel RGE sont à compter à part, mais comme indiqué précédemment, l’État les prend en charge à travers un crédit d’impôt.

zoe2

Comment bien choisir sa voiture électrique ?

Avant de faire l’acquisition d’une voiture électrique, pensez à étudier comme il se doit vos besoins. Plusieurs critères doivent être considérés, qu’il s’agisse de vos habitudes de mobilité, de votre budget ou encore de vos besoins en équipements. L’autonomie et la vitesse de chargement font également partie des points à noter. Ainsi, vous devez soigneusement étudier votre projet d’achat avant de vous décider.

Quelle utilisation pour sa voiture électrique ?

Vous devez avant tout déterminer la manière dont vous utiliserez votre véhicule électrique. Le type de trajet, sa durée, la fréquence de vos déplacements, ou encore vos besoins en déplacements extra-professionnels sont des éléments déterminants. Déterminer l’autonomie dont vous aurez besoin facilitera le choix d’un modèle en particulier.

Quelle autonomie ?

L’autonomie réelle n’est pas fixée, car elle dépend de plusieurs facteurs. Le relief, le poids à charge, le mode de conduite, ou encore le nombre d’accélérations peuvent influencer sur l’autonomie. La puissance du véhicule, exprimée en kW, est également déterminante, tout comme celle de sa batterie en kWh.

Quel type de voiture électrique ?

Les voitures électriques se déclinent désormais dans une multitude de catégories pour tous les besoins. Que vous ayez besoin d’une berline, d’un SUV ou encore d’une familiale, l’offre actuelle du marché vous permet de trouver le modèle qu’il vous faut.

Quel type de charge ?

Le temps de chargement peut également figurer parmi vos critères de choix. Si vous voyagez souvent sur autoroute et sur de longues distances, il peut être nécessaire de pouvoir charger rapidement la batterie. Par conséquent, votre future voiture électrique doit être équipée au moins d’une prise compatible avec une borne de charge rapide de type 2 offrant 22 kW de puissance. Les bornes avec prise Combo CSS ou CHAdeMO vous permettent de recouvrer environ 80% de la puissance de la batterie en une demi-heure.

En revanche, pour des trajets courts quotidiens en ville, une charge sur Wallbox, voire sur prise murale avec équipement adapté, peut suffire.

Quelle compacte électrique choisir ?

Volkswagen e-Golf, Volkswagen ID3, Hyundai Ioniq, Nissan Leaf, Peugeot e-208 ou encore Renault Zoe, les voitures électriques compactes se déclinent en plusieurs modèles. Si la compacte de chez Renault est la plus vendue dans l’Hexagone, celle de son homologue Nissan connaît un succès mondial. L’arrivée de la nouvelle voiture du peuple tout électrique, l’ID3, fait d’ores et déjà office de véritable révolution.

Les voitures électriques compactes conviennent particulièrement pour un cycle urbain ponctué de quelques trajets sur autoroute. Voici deux modèles phares du marché.

Renault Zoé ZE 50

Disponible en quatre versions et équipée d’une batterie de 52 kWh, la nouvelle Renault Zoe Z.E. 50 se caractérise avant tout par deux nouvelles motorisations plus puissantes. Les vitesses de pointe et les accélérations sont par conséquent plus élevées pour une même autonomie en cycle WLTP de 390 km. Cette autonomie est de 380 km en été et 250 km en hiver.

Renault Zoe ZE50 avec moteur R110 :

- Puissance de 80 kW soit 108 Ch ;
- Vitesse maximale de 135 km/h ;
- Accélération de 0 à 50 km/h en 3,9 secondes et 0 à 100 km/h en 11,4 secondes.

Renault Zoe ZE50 avec moteur R135 :

- Puissance de 100 kW soit 135 Ch ;
- Vitesse maximale de 140 km/h ;
- Accélération de 0 à 100 km/h en 9,5 secondes.

Voici les prix pour les différentes versions :

- Renault Zoe ZE50 LIFE avec motorisation R110 à 32 000 euros ;
- Renault Zoe ZE50 ZEN R110 à 34 000 euros ;
- Renault Zoe ZE50 ZEN R135 à 34 600 euros ;
- Renault Zoe ZE50 Intens R110 à 36 000 euros ;
- Renault Zoe ZE50 Intens R135 à 36 600 euros ;
- Renault Zoe ZE50 Edition One R135 à 39 600 euros.

zoe

Nissan Leaf

La nouvelle version de la Nissan Leaf, dénommée Nissan Leaf e+, vient compléter la gamme compacte électrique du constructeur japonais. Elle intègre une motorisation plus puissante et une batterie de 60 kWh. Voici les caractéristiques des deux modèles Nissan Leaf 40 kWh et 60 kWh e+.

Nissan Leaf 40 kWh :

- Puissance de 150 ch ou 110 kW ;
- Vitesse maximale de 144 km/h ;
- Accélération de 0 à 100 km/h en 7,9 secondes ;
- Autonomie mixte en cycle WLTP de 270 km ;
- Autonomie en ville en cycle WLTP de 389 km.

Nissan Leaf e+ 60 kWh :

- Puissance de 217 ch ou 160 kW ;
- Vitesse maximale de 157 km/h ;
- Accélération 0 – 100 km/h en 7,3 secondes ;
- Autonomie en ville en cycle WLTP de 528 km ;
- Autonomie mixte en cycle WLTP de 385 km.

Les prix par version :

- Nissan Leaf First 40 kWh à 35 400 euros ;
- Nissan Leaf Acenta 40 kWh à 36 400 euros ;
- Nissan Leaf Business 40 kWh à 37 400 euros ;
- Nissan Leaf N-Connecta 40 kWh à 38 400 ;
- Nissan Leaf N-Connecta 60 kWh à 43 700 euros ;
- Nissan Leaf Business+ 40 kWh à 40 200 euros ;
- Nissan Leaf Businesse+ 60 kWh à 45 500 euros ;
- Nissan Leaf Tekna 40 kWh à 40 200 euros ;
- Nissan Leaf Tekna 60 kWh à 45 500 euros.

nissan

Quelle citadine électrique choisir ?

La voiture électrique citadine convient pour un usage en cycle urbain. Son autonomie est particulièrement adaptée aux petits déplacements. Plusieurs marques sont également présentes dans ce secteur, à l’instar de Volkswagen avec la nouvelle e-up 2.0, Opel avec la Corsa-e, ou encore la Peugeot e-208 qui reprend la même motorisation que l’Opel Corsa électrique.

Volkswagen e-up 2.0

La nouvelle Volkswagen e-up 2.0 est la nouvelle version de l’e-up. Dotée d’une plus grande autonomie, elle est proposée en une seule finition, mais avec plusieurs packs d’équipements. Son prix de base, hors pack et équipements en option est de 23 440 euros. Voici les différents packs disponibles :
- Pack Confort à 180 euros ;
- Pack Control à 510 euros ;
- Pack Design à 570 euros ;
- Pack hiver à 420 euros ;
- Pack rangement à 75 euros ;
- Pack Style à 970 euros ;
- Pack audio à 140 euros ;
- Peinture nacrée ou métallisée à 540 euros.

Les caractéristiques techniques :

- Batterie de 32,3 kWh ;
- Moteur de 83 ch ou 61 kW ;
- Vitesse maximale de 130 km/h ;
- Autonomie de 260 km en cycle WLTP.

volkswagen

Opel Corsa-e

La citadine électrique de chez Opel est un choix à considérer si vous recherchez un véhicule polyvalent qui associe puissance et autonomie étendue. Avec ses deux finitions et sept coloris, l’Opel Corsa-e entend séduire une large clientèle. Voici ses principales caractéristiques :

- Puissance de 136 ch ou 100 kW ;
- Batterie de 50 kWh ;
- Autonomie de 330 km en cycle WLTP.

Les prix sont respectivement de 29 900 euros pour la version Edition, et de 33 250 euros pour l’Opel Corsa-e First Edition. En plus des 6 airbags et de l’écran tactile de 7 pouces, la First Edition est équipée de jantes de 17 pouces et d’un volant en cuir.

opel

Peugeot e-208

Autre référence dans le secteur des citadines électriques, la Peugeot e-208 répond à un usage en cycle urbain, voire plus. Elle se décline en quatre finitions. Découvrez les caractéristiques de la Peugeot e-208 :
- Motorisation de 136 ch soit 100 kW ;
- Batterie de 50 kWh avec 46 kWh utilisable ;
- Accélération de 0 à 50 km/h en 2,8 secondes ;
- Accélération de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes ;
- Autonomie en cycle WLTP de 340 km.

Les différentes finitions avec leurs prix respectifs :

- Peugeot e-208 Active à 32 100 euros ;
- e-208 Allure à 33 300 euros ;
- e-208 GT Line à 35 600 euros ;
- e-208 GT à 37 150 euros.

peugeot

Quelle berline électrique choisir ?

Les berlines électriques allient une autonomie étendue, un meilleur confort, un volume de coffre plus important et une plus grande puissance. Utilisables partout, elles représentent une part non négligeable du marché de l’électrique. En matière de voiture électrique type berline, laquelle choisir ? Voici plusieurs modèles offrant des performances de qualité.

Hyundai Ioniq

La Hyundai Ioniq fait peau neuve en 2020 avec une nouvelle version plus puissante, une batterie plus performante et, conséquemment, une autonomie plus importante. La version précédente, quant à elle, existe en deux finitions. Voici les détails techniques de l’Hyundai Ioniq.

Pour la version 2019 :

- Moteur de 120 ch ou 88 kW ;
- Batterie de 28 kWh ;
- Vitesse de pointe de 165 km/h ;
- 9,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.

Pour la version 2020 :


- Moteur de 136 ch ;
- Batterie de 38,3 kWh ;
- Autonomie en cycle WLTP de 294 km.

Si les prix de la nouvelle version ne sont pas encore connus, voici ceux de l’Ioniq 2019 : 35 850 euros pour la Huyndai Ioniq Creative et 38 850 euros pour la Hyundai Ioniq Executive.

hyundai

BMW i4

Berline électrique plus musclée que routière et annoncée pour 2021, la BMW i4 viendra concurrencer la référence en la matière, la Tesla Model 3. Ses performances hors normes en font une voiture électrique taillée pour la route. Surtout, elle dispose d’une généreuse autonomie en plus de sa puissance élevée. Découvrez-en plus sur la nouvelle berline électrique de la marque à l’hélice :

- Batterie de 80 kWh ;
- Puissance de 530 ch ou 300 kW ;
- Vitesse maximale supérieure à 200 km/h ;
- 0 à 100 km/h en 4 secondes ;
- Autonomie de 600 km en cycle WLTP.

BMW

Tesla Model 3

Version la plus abordable du constructeur californien, la Tesla Model 3 n’en demeure pas moins une berline ultra-performante. Commercialisée en Europe depuis début 2019, la Tesla Model 3 reste une référence dans le domaine des berlines électriques de luxe. Elle est proposée en trois versions. Si vous êtes intéressés par ce modèle, découvrez les caractéristiques techniques de chaque version et leurs prix respectifs :

Tesla Model 3 Autonomie Standard Plus, la version la plus récente

- Batterie de 54,5 kWh utilisable ;
- Puissance de 201 ch ou 150 kW ;
- 0 à 100 km/h en 5,6 secondes ;
- Vitesse maximale de 225 km/h ;
- Autonomie en cycle WLTP de 409 km.

Tesla Model 3 Grande Autonomie

- Batterie de 74 kWh ;
- Puissance de 352 ch soit 258 kW ;
- 0 à 100 km/h en 4,6 secondes ;
- Vitesse maximale de 233 km/h ;
- Autonomie en cycle WLTP portée à 560 km.

Tesla Model 3 Performance

- Batterie de 74 kWh ;
- Puissance de 462 ch ou 340 kW ;
- 3,4 secondes pour passer de 0 à 100 km/h ;
- Vitesse maximale de 260 km/h ;
- Autonomie WLTP de 530 km.

Les prix de la Tesla Model 3 selon les versions :

- 49 600 euros pour la Tesla Model 3 Autonomie Standard Plus ;
- 57 800 euros pour la version Grande Autonomie ;
- 64 980 euros pour la version Performance.

tesla3

Quel break électrique choisir ?

De par son généreux habitacle, le break séduit particulièrement les familles qui veulent passer à la voiture électrique. La marque coréenne KIA propose la KIA Ceed PHEV, un modèle hybride associant un moteur électrique et un moteur à essence. Voici les spécificités de la partie électrique :

- Batterie de 8 ,9 kWh ;
- Moteur électrique de 60 ch soit 44,5 kW ;
- Autonomie en cycle WLTP de 60 km ;
- Vitesse de pointe de 120 km/h maximale en mode électrique.

Le prix de la KIA Ceed PHEV est de 34 990 euros pour la version de base. Le montant des équipements optionnels peut faire varier le tarif.

Quel SUV électrique choisir ?

Les SUV viennent, eux aussi, étoffer l’offre électrique des constructeurs. Se caractérisant par leurs dimensions imposantes, les SUV se distinguent par leurs lignes typiques qui séduisent de plus en plus. Alors, que choisir pour votre future voiture électrique type SUV ?

Peugeot e-2008

Le SUV électrique de la marque au lion, le Peugeot e-2008, se décline en quatre finitions pour les particuliers :

- Peugeot e-2008 Active ;
- Peugeot e-2008 Allure ;
- Peugeot e-2008 GT-Line ;
- Peugeot e-2008 GT, la version la plus haut de gamme.

Voici les principales données techniques pour toutes les versions :

- Batterie de 50 kWh ;
- Motorisation de 136 ch ;
- Autonomie de 310 km en cycle WLTP.

Voici les prix respectifs des différentes versions, hors équipement optionnel :

- 37 100 euros pour la version « Active » ;
- 38 700 euros pour la version « Allure » ;
- 41 200 euros pour la version « GT Line » ;
- 43 000 euros pour la GT.

peugeot2

KIA e-Niro

Le SUV électrique KIA e-Niro propose deux motorisations réparties sur trois versions. Voici les caractéristiques techniques de ce véhicule électrique :

KIA e-Niro avec batterie de 39 kWh :

- Batterie utilisable de 39,2 kWh ;
- Puissance de 134 ch ou 100 kW ;
- Vitesse maximale de 155 km/h ;
- 0 à 100 km/h en 9,8 secondes ;
- Autonomie 289 km en cycle WLTP.

KIA e-Niro avec batterie de 64 kWh :

- Puissance de 204 ch ou 150 kW ;
- Vitesse maximale de 167 km/h ;
- 0 à 100 km/h en 7,8 secondes ;
- 455 km d’autonomie en cycle WLTP.

Les tarifs par version :

- 38 500 euros pour le KIA e-Niro e-Active 39 kWh ;
- 40 500 euros pour le KIA e-Niro e-Design 39 kWh ;
- 42 500 euros pour le KIA e-Niro e-Active 64 kWh ;
- 44 500 euros pour l’e-Niro e-Design 64 kWh ;
- 46 500 euros pour le KIA e-Niro e-Premium 64 kWh.

kia

Mazda MX-30

Le SUV électrique Mazda MX-30 présente lui aussi des caractéristiques techniques intéressantes :

- Batterie de 35,5 kWh ;
- Moteur d’une puissance de 143 ch ;
- Autonomie de 200 km en cycle WLTP.

Le prix de lancement de la Masda MX-30 est de 34 400 euros.

mazda

Quel Crossover électrique choisir ?

Le Crossover connaît une percée notable dans l’univers de la voiture électrique. A cet effet, plusieurs marques sont présentes sur ce marché. Voici quelques références pour vous aider à choisir.

Citroën DS 3 Crossback e-Tense

La version électrique de la DS 3 est disponible en 5 versions. Voici les principales données techniques de la Citroën DS 3 Crossback e-Tense :

- Batterie de 50 kWh ;
- Puissance de 136 ch soit 100 kW ;
- 0 à 100 km/h en 8,7 secondes ;
- Vitesse maximale de 150 km/h ;
- Autonomie de 300 km en cycle WLTP.

Les prix respectifs pour les différentes versions :

- 39 100 euros pour la DS 3 Crossback e-Tense So Chic ;
- 39 300 euros pour la DS 3 Crossback e-Tense Performance Line ;
- 42 600 euros pour la DS 3 Crossbacl e-Tense Performance Line+ ;
- 44 800 euros pour la DS 3 Crossback e-Tense Grand Chic.

Nissan Ariya

Équipée de deux moteurs électriques permettant de répartir la puissance sur les quatre roues, la Nissan Ariya est un crossover électrique avec de solides performances. Elle dispose notamment d’une nouvelle version du logiciel ProPilot de conduite autonome.
Découvrez ses caractéristiques :

- Batterie de 70 kWh ;
- Puissance cumulée de 227 kW ;
- Autonomie annoncée de 400 km en cycle WLTP.

Quelle voiture électrique sportive choisir ?

Contrairement aux idées reçues, la voiture électrique devient de plus en plus puissante, comme en témoignent les différents modèles disponibles sur le marché. Pour les amateurs de sensations fortes qui veulent allier silence, accélération et vitesse, il existe plusieurs « bolides » à découvrir.

Porsche Taycan

Certainement l’une des voitures électriques les plus puissantes jamais construites, la Porsche Taycan affiche des performances époustouflantes. Cette voiture électrique sportive se décline en trois versions :

- Taycan 4S ;
- Taycan Turbo ;
- Taycan Turbo S.

Taycan 4S :

- Capacité de batterie comprise entre 79,2 et 93,4 kWh ;
- Puissance variant de 435 à 490 ch ou 320 à 360 kW, pouvant aller jusqu’à 571 ch ou 420 kW en mode Overboost ;
- 0 à 100 km/h en 4 secondes ;
- Vitesse maximale de 250 km/h ;
- Autonomie comprise entre 333 et 463 km en cycle WLTP.

Taycan Turbo :

- Batterie de 93,4 kWh ;
- Puissance de 625 ch, soit 450 kW, 680 ch ou 500 kW en mode Overboost ;
- 0 à 100 km/h en 3,2 secondes ;
- Vitesse maximale de 260 km/h ;
- Autonomie de 381 à 450 km en cycle WLTP.

Taycan Turbo S :

- Batterie de 93,4 kWh ;
- Puissance de 625 ch ou 450 kW, 761 ch ou 560 kW en mode Overboost ;
- 2,8 secondes pour accélérer de 0 à 100 km/h ;
- Vitesse maximale de 260 km/h.

Voici les prix respectifs de ces différentes versions :

- Entre 108 632 et 115 208 euros pour la Porsche Taycan 4S ;
- 155 552 euros pour la Porsche Taycan Turbo ;
- 181 152 euros pour la Porsche Taycan Turbo S.

porsche

Tesla Model S

Pionnière de la voiture électrique, la marque Tesla est connue pour sa puissante Model S. Découvrez les spécificités des différentes versions de la sportive électrique Tesla Model S.

Tesla Model S Autonomie Standard :

- Batterie de 72,5 kWh ;
- Puissance de 335 ch, soit 250 kW ;
- Autonomie en cycle WLTP de 450 km ;
- Prix démarrant à 85 700 euros.

Tesla Model S Grande Autonomie :

- Batterie de 95 kWh ;
- Puissance de 469 ch ou 350 kW ;
- Autonomie de 610 km en cycle WLTP ;
- Prix démarrant à 96 200 euros.

Tesla Model S Performance :

- Batterie de 95 kWh ;
- Puissance de 605 ch ou 451 kW ;
- Autonomie de 590 km en cycle WLTP ;
- Prix démarrant à 103 600 euros.

La version Performance dispose du mode « Ludicrous » qui permet une accélération phénoménale de 0 à 100 km/h en seulement 2,6 secondes.

teslaS

Quelle voiture électrique familiale choisir ?

Malgré un nombre restreint de modèles disponibles, la voiture électrique familiale présente un intérêt particulier pour certaines catégories de clientèle.

Avec la Nissan E-NV200 Evalia, le constructeur nippon vise un marché plutôt réservé aux professionnels et aux familles nombreuses. De type fourgon, ce véhicule peut accueillir 7 personnes.

- Batterie de 38 kWh ;
- Puissance de 109 ch ;
- Autonomie mixte de 200 km en cycle WLTP.

nissan2

Quelle voiture électrique d’occasion choisir ?

Si le prix fait encore obstacle à l’achat d’une voiture électrique neuve, l’offre sur le marché de l’occasion est de plus en plus attractive. Voici une sélection de modèles toutes catégories disponibles en seconde main et à prix abordables. Il s’agit pour la plupart de modèles sortis depuis plus d’un an. Leurs prix varient selon la date de première mise en service.

Volkswagen e-Golf d’occasion

Pour des prix allant de 18 000 à 22 500 euros, la Volkswagen e-Golf d’occasion s’avère être un choix intéressant pour un usage en cycle urbain. En effet, son autonomie va de 130 km à 190 km.

Renault Zoe d’occasion

Voiture électrique la plus vendue sur le marché, la Renault Zoe est disponible en seconde main, à des tarifs qui commencent à 6 000 euros. Son autonomie de 150 à 170 km en fait une petite citadine à la fois pratique et économique.

Tesla Model S d’occasion

Pour se lancer dans l’univers de la puissance et du confort de conduite, la Tesla Model S d’occasion reste une belle alternative, à condition tout de même d’y mettre un budget encore conséquent. Le marché de l’occasion propose la Tesla Model S à partir de 40 000 euros. Bien qu’il s’agisse d’une somme importante, il faut garder à l’esprit qu’une Tesla Model S neuve peut aller jusqu’à près de 100 000 euros.

tesla2

La voiture électrique connaît une percée certaine, en particulier avec l’arrivée prochaine de nombreux nouveaux modèles. Le développement des infrastructures ne fait que favoriser cette tendance. En outre, l’offre du marché répond aujourd’hui à tous les besoins, que ce soit en termes de budget, de préférences, ou encore de fonctionnalités. Alors, quelle voiture électrique choisirez-vous ?